Ce que vous pouvez foire pour lutter contre le fluorure présent dans votre eau

Ce que vous pouvez foire pour lutter contre le fluorure présent dans votre eau

Ce que vous pouvez foire pour lutter contre le fluorure présent dans votre eau

La plupart des gens pensent que l’eau fluorée est bonne pour la santé. De même, la plupart des fabricants de filtres à eau n’osent pas aller à rencontre de cette croyance populaire en faisant la promotion de produits qui enlèveraient le fluorure. En fait, il n’est pas conseillé de retirer le fluorure de votre eau potable, à moins que celle-ci n’en contienne des concentrations élevées ou potentiellement toxiques. Mais votre eau potable peut contenir plus de fluorure en raison de la présence de dépôts minéraux près de certains cours d’eau et de lacs. Aux États-Unis, le gouvernement fédéral et le gouvernement des États exigent que l’eau des aqueducs municipaux soit analysée régulièrement. Toutefois, les puits privés échappent à toute surveillance.

Que pouvez-vous faire pour savoir si vous consommez des quantités dangereuses de fluorure ?

Selon Tom Snee, porte-parole de la société Intec de Eagan
au Minnesota (États-Unis), il n’existe aucun produit conçu spécialment pour retirer le fluorure de l’eau potable. Pourtant, la société Intec fabrique des unités domestiques qui combinent des méthodes d’absorption et des techniques electroniques poui filtrer divers composés contenus clans l’eau potable. « Il n’y a rien sur le marché pour retirer de manière sélective le fluorure, dit M. Snee. Mais, même si les fabricants n’en font pas la publicité, les filtres de charbon actif retirent une partie du fluorure de l’eau potable ».

M. Snee ajoute donc que si vous voulez réduire la concentration en fluorure de votre eau potable, un bon filtre au charbon actif est souvent aussi efficace que n’importe quel autre produit actuellement sur le marché.
En tant que consommateur averti, vous voulez sûrement savoir à quelle catégorie appartient votre marque d’eau embouteillée préférée. Pour cela, lisez, tout d’abord, attentivement l’étiquette de la bouteille qui vous donnera sa composition, sa nature et sa provenance.

D’autre part, voici quelques précisions qui vous renseigneront sur la provenance de l’eau ;

□ Eau de source. Pour que l’étiquette porte la mention « eau de source », l’eau doit provenir d’une source souterraine profonde qui émerge ou émergerait naturellement en surface si elle n’était pas d’abord puisée sous terre par un trou. Seule la composition de l’eau que vous achetez pourra vous révéler s’il s’agit bien d’eau de source.
□ Eau artésienne. Cette eau provient d’une formation rocheuse dans laquelle le niveau de l’eau est plus élevé que celui de la nappe phréatique.
□ Eau distillée. La distillation consiste à vaporiser l’eau puis à la condenser pour en retirer les minéraux dissouts.
□ Eau purifiée. L’eau purifiée est de l’eau distillée qui correspond à certaines normes. On l’utilise souvent dans les laboratoires et à des fins médicales.

Sachez qu’en France :

□ Aucune source ne peut être exploitée sans « autorisation préalable accordée par le ministre de la santé publique » et après de nombreux contrôles des services de l’État.
□ Toute source exploitée fait l’objet d' »une surveillance administrative » et médicale (dont une analyse bactériologique 2 fois par an. par un laboratoire agréé).
□ « Les sources importantes sont déclarées d’intérêt public » et sont protégées par l’État en tant que telles.

D’autre part, les eaux minérales sont classées selon leur composition chimique. On distingue 3 catégories selon que la minéralisation est faible, forte ou spéciale.

Toutefois, vous pouvez trouver dans le commerce des eaux
dont l’exploitation n’est pas réglementée. Voici les principales :

□ Eau de Seltz. D s’agit d’eau du robinet filtrée, artificiellement gazéifiée, à laquelle on n’ajoute pas de sels minéraux. Habituellement, elle ne contient pas de sel non plus.
□ Eau pétillante. Cette eau peut être naturellement ou artificiellement gazéifiée. Mais, même certaines eaux naturellement pétillantes sont carbonatées artificiellement pour garder un taux de gazéification consistant.
□ Eau aromatisée. Ce genre d’eau peut être fabriqué à partir de l’une ou l’autre des eaux décrites ci-dessus, à laquelle on ajoute des saveurs naturelles ou artificielles.
Une précision : toutes ces eaux sont soumises aux normes limitant la concentration de contaminants dans l’eau.

Commentaires

Commentaires