Changer ses habitudes peut réduire les dommages causes à votre cœur

Changer ses habitudes peut réduire les dommages causes à votre cœur

Changer ses habitudes peut réduire les dommages causes à votre cœur

Une nouvelle étude du Dr Dean Ornish de l’université de Californie à San Francisco confirme que les modifications apportées à l’alimentation et aux habitudes de vie peuvent réduire les dommages causés par le cholestérol au cœur et aux artères. De plus, le Dr Ornish a déclaré devant rAmerican Heart Association que « changer vos habitudes de vie peut vraiment eliminer l’obstruction de vos artères ». Il note toutefois que pour entraîner une amélioration marquée de l’état des artères, ces changements doivent être importants et suivis rigoureusement. De même, lors d’une étude d’une durée d’1 an, des sujets souffrant de maladies artérielles ont réussi à améliorer de manière significativel’état de leurs artères et à abaisser leur taux de cholestérol par la pratique de la méditation et de l’exercice. Ils avaient également cessé de fumer, en participant à une thérapie de groupe et adopté un régime végétarien comprenant moins de 10 % de graisses. Par ailleurs, loin de s’améliorer, l’obstruction des artères empira chez les sujets d’un groupe témoin qui avaient une alimentation ordinaire contenant 30 % de graisses, faisaient de l’exercice et avaient cessé de fumer. Le Dr Ornish admet cependant qu’il « n’y a pas de moyen sûr de savoir dans quelle mesure les sujets suivent rigoureusement leur régime. Certes, ils remplissent des questionnaires, mais la pieuve la plus tangible que nous ayons qu’ils suivent les recommandations à la lettre est la réduction de la concentration totale de cholestérol et du taux de cholestérol LDL (ou mauvais cholestérol), même sans l’administration de médicaments hypocholestérolémiants ». Toutefois, le docteur précise que si les sujets avaient apporté des changements importants à leur style de vie, non seulement leur taux de cholestérol baissait mais on observait également un élargissement de leurs artères coronaires obstruées. Ainsi, leur concentration totale de cholestérol avait chuté d’une moyenne de 227 mg/dl à 136 mg/dl, tandis que le rétrécissement des artères était passé de 38,8 à 34,9 %.

Par contre, dans le groupe témoin, on n’a observé aucun changement significatif dans le taux de cholestérol. Quant au rétrécissement des artères, il a continué à s’aggraver, passant d’une moyenne de 44,8 à 50,6 %. N’oubliez pas que le Dr Ornish cherchait, dans le cadre de cotte étude, à aider ces personnes à éliminer les dommages des maladies cardiaques. Pour y arriver, vous devrez donc modifier
considérablement vos habitudes de vie. Mais vous pouvez ralentir la progression des maladies cardiaques en apportant des changements, même mineurs, à votre style de vie.

Commentaires

Commentaires