Comment éviter les flatulences

Comment éviter les flatulences

Comment éviter les flatulences

Certains disent « avoir des gaz », mais le terme technique pour décrire ce phénomène est flatulences. Celles-ci suscitent souvent des plaisanteries de mauvais goût, mais sont la cause de douleurs et d’embarras pour les personne » qui en souffrent.

Ainsi, la plupart des gens éliminent des gaz environ une douzaine de fois par jour. Ces gaz intestinaux sont un sous-produit normal de la digestion. Malheureusement, ils restent parfois prisonniers dans les replis du côlon et causent alors des douleurs légères ou très intenses. « On a parfois l’impression de recevoir des coups de couteau dans la poitrine ou dans l’abdomen », dit le Dr John H. Renner. Or, comme la douleur peut être intense et qu’elle siège près du cœur et de l’estomac, de nombreux patients craignent qu’elle ne soit le signe d’affections plus graves comme une maladie cardiaque, un ulcère ou même le cancer.
De plus, selon un rapport publié par l’American Digestive Disease Society, la présence de bactéries est normale dans le système digestif, n est également normal que la dégradation bactérienne des particules d’aliments non digérées produise un mélange de gaz, notamment du sulfure d’hydrogène (à l’odeur d’œuf pourri) et des résidus d’acides gras malodorants. Enfin, selon le Dr Renner. de nombreux facteurs peuvent contribuer à la production excessive de gaz intestinaux et à la douleur qui l’accompagne. Il s’agit principalement des facteurs suivants :

□ Le type d’aliments que nous mangeons. Les haricots donnent, en effet, des gaz à presque tout le monde. Savez-vous pourquoi ? Eh ! bien, parce que les haricots contiennent 2 types d’amidon que les bactéries adorent fermenter et que l’organisme n’a pas le temps de dégrader et d’absorber avant qu’elles ne s’en emparent. Les autres aliments qui causent des flatulences sont, en vrac, les oignons, les choux de Bruxelles, le jus de pruneaux, les abricots, le céleri, les carottes, les bananes, et les germes de blé. Dans certains cas, la combinaison d’aliments habituellement sans effet peut déclencher des flatulences. Prenez donc note de ce que vous mangez pour savoir quels sont les aliments qui vous donnent des gaz et modifiez votre alimentation en conséquence.
□ Le passage brusque à une alimentation riche en fibres. La plupart d’entre nous aurions intérêt à ajouter des fibres à notre alimentation. Malheureusement, celles-ci causent souvent des flatulences.
C’est pourquoi le Dr Michael Mogadam de l’université de Georgetown vous conseille de « commencer par de petites doses de fibres pour laisser le temps à votre intestin de s’habituer. Cela réduit la fréquence des gaz. » Mais rassurez-vous, après deux semaines de régime riche en fibres, la production de gaz de la plupart des gens redevient normale.
□ Une carence en lactose. Certaines personnes perdent leur capacité à digérer le lait et les produits laitiers en raison d’un déficit en une enzyme digestive, le lactose. De fait, le lactose ou sucre du lait non digéré atteint le côlon où il devient la cible des bactéries productrices de gaz. Essayez donc un régime sans produits laitiers pour voir si vous avez moins de flatulences.
□ L’aérophagie. Certaines personnes avalent beaucoup d’air en fumant, en mâchant du chewing-gum, en mangeant ou en buvant. Vous pouvez solutionner ce problème en avalant de plus petites bouchées à table, en mastiquant plus longtemps et en buvant de plus petites gorgées sans avaler d’air. Si le chewing-gum et la cigarette sont les coupables, abandonnez ces mauvaises habitudes. Enfin, si vous ressentez le besoin d’éructer, le Dr Renner vous le déconseille fortement. En effet, quand vous éructez, vous avalez de l’air, ce qui ajoute encore au problème.
□ L’anxiété. L’anxiété ou le stress peuvent causer des flatulences. Ainsi, selon certains médecins, les personnes stressées mangent trop, ont de mauvaises habitudes alimentaires et souffrent donc de troubles digestifs. En fait, ces facteurs réunis entraînent la production excessive de gaz.

Si, même en ne consommant plus certains aliments et certaines boissons vous ne parvenez pas à résoudre vos problèmes, le Dr Renner vous suggère d’utiliser un produit en vente libre contenant du siméthicone. Concrètement, le siméthicone brise les grosses bulles de gaz emprisonnées dans les replis du côlon et aident à soulager la douleur.
Il vous recommande aussi des comprimés de charbon actif (en vente libre dans la plupart des pharmacies). Celui-ci permet d’absorber l’excès de gaz dont vous êtes victime. Malheureusement, le charbon actif absorbe aussi des éléments nutritifs essentiels et entrave l’action de nombreux médicaments.

Consultez donc votre médecin avant d’utiliser ces produits.

Commentaires

Commentaires