Des problèmes pourraient-ils se cacher dans votre bouche

Des problèmes pourraient-ils se cacher dans votre bouche

Des problèmes pourraient-ils se cacher dans votre bouche ?

Un article paru dans The Atlanta Journal, souligne que les amalgames en argent que vous avez peut-être dans la bouche contiennent l’un des métaux « lourds » les plus toxiques qui soient : l’argent.
En effet, bien que l’argent soit relativement inoffensif, les amalgames, eux, ne sont pas faits uniquement de ce métal. En fait, les amalgames d’argent se composent d’un mélange à peu près égal d’argent et de mercure. Les procédés chimiques et physiques utilisés pour produire l’amalgame sont censés garder le mercure emprisonné dans la dent, c’est-à-dire le plus loin possible des tissus. Cependant, de plus en plus de scientifiques sont persuadés que le mercure présent dans les amalgames peut « fuir » et pénétrer dans les tissus de la bouche puis se répandre dans d’autres parties de l’organisme.

Le Dr Miroslav Marek, chercheur au Georgia Institute of Technology, l’explique ainsi : « Les amalgames libèrent de petites quantités de mercure dans l’organisme, plus particulièrement lorsqu’ils viennent juste d’être mis dans votre bouche. » « Il est clair que la plus forte quantité de mercure est libérée pendant l’obturation et immédiatement après celle-ci, » ajoute-t-il. « On se demande ce qui se produit pendant ces plus longues expositions , lorsque l’organisme absorbe le mercure et le répand dans tous les organes. »
Outre le danger immédiat associé aux nouveaux amalgames, on s’inquiète aussi du mercure qui peut être libéré à long terme.
Sachez toutefois qu’un amalgame est recouvert d’une couche d’étain, qui empêche le mercure de fuir et d’envahir les tissus de la bouche. Cependant, cette pellicule d’étain peut s’endommager ou se détériorer avec le temps, à cause de la mastication et des autres activités corrosives. Ainsi, lorsque la couche d’étain est endommagée, il peut y avoir des fuites de mercure, affirme finalement le Dr Marek. De plus, certaines autopsies pratiquées en Suède et en Californie démontrent que la présence de mercure dans le cerveau semble être associé au nombre d’amalgames observés dans la bouche des personnes décédées.

Aujourd’hui, les chercheurs ont découvert que non seulement le mercure s’échappe des amalgames, mais aussi que c’est dans le foie et les reins qu’il s’en accumule le plus. Sachez aussi que les effets secondaires les plus courants lors d’une intoxication au mercure se manifestent par de l’insomnie, des troubles d’élocution, des dommages au cerveau, une surdité, une cécité et des tremblements musculaires.
Sachez également que les amalgames en argent peuvent être remplacés par des amalgames en or, en porcelaine ou un un mélange de quartz et de plastique.

Malheureusement, ces matériaux sont plus chers et ne se travaillent pas aussi facilement. La question de savoir si les amalgames qui « fuient » posent un problème dont les conséquences seraient mesurables pour un nombre important de personnes, fait encore l’objet de débats. Mais, si vous éprouvez des symptômes inexpliqués qui correspondent à ceux d’une intoxication au mercure, demandez à
votre médecin quels sont les tests et les traitements nécessaires pour remédier à ce problème.

Commentaires

Commentaires