TROFƒU MARIA LENK/ NATA‚ÌO

TROFƒU MARIA LENK/ NATA‚ÌO

Essoufflé ? Vous risquez peut-être la crise cardiaque

Si vous appartenez à la catégorie des hommes d’âge mûr, souvent essoufflés, la crise cardiaque vous guette peut-être. C’est du moins ce que laisse penser un rapport publié dans la revue Modem Médiane.
En effet, dans le cadre d’une étude réalisée en Grande-Bretagne, des chercheurs ont découvert que dans tous les groupes constitués d’hommes qu’ils avaient étudiés (N.B. : ceux-ci ne présentaient aucun signe de maladie cardiaque lors de leur premier examen), environ 4 sur 10 avaient eu une angine de poitrine, avaient fait une crise cardiaque ou étaient décédés au cours des 5 années suivantes.
D’autre part, seulement 1 homme sur 12 (qui ne souffraient pas d’essoufflements lors du premier examen) avait développé une angine de poitrine et d’autres problèmes cardiaques au cours des cinq années suivantes.

En fait, l’angine de poitrine se caractérise par des douleurs aiguës dans la poitrine et les bras et elles sont causées par des obstructions dans les artères du cœur. Elles annoncent une maladie cardiaque très grave.
Les auteurs d’un rapport de la British Régional Heart Study relatif à une étude qui portait sur 7.735 hommes britanniques âgés de 40 à 59 ans, ont signalé qu’on avait établi un lien très étroit entre les essoufflements de certains individus et les résultats de leurs électrocardiogrammes, lesquels apportaient la preuve qu’ils étaient atteints de maladies coronariennes. Ce phénomène a pu être démontré même chez les hommes qui ne présentaient aucun autre signe de maladie, lors de l’examen médical.

Les probabilités d’une crise cardiaque semblaient directement liées à la gravité des essoufflements, indique encore le rapport. Bref, plus vous êtes essoufflé, plus vous risquez de développer des problèmes cardiaques.
C’est pourquoi, si vous vous essoufflez au moindre effort, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Il pourra vous recommander certaines mesures à prendre dans l’immédiat pour réduire vos risques de crise cardiaque : adopter une alimentation saine, améliorer votre condition physique, etc.

Commentaires

Commentaires