La consommation d'huile de poisson n'est pas seulement une mode

La consommation d'huile de poisson n'est pas seulement une mode

La consommation d’huile de poisson n’est pas seulement une mode

Lors d’une conférence sur la santé tenue récemment à Washington, plus de 300 chercheurs ont convenu des bienfaits sur la santé des acides gras oméga 3 contenus dans l’huile. Ainsi, selon un article paru dans 773e Atlanta Journal, des études ont démontré que les hommes qui consomment du poisson 2 ou 3 fois par semaine ont 40 % moins de chances de mourir d’une crise cardiaque que ceux qui n’en mangent pas. « Il est évident que le poisson assure une protection contre les maladies cardiaques et contre les décès dus aux maladies
cardio-vasculaires ou à d’autres causes, affirme le Dr Thérèse Dolecek, épidémiologiste en nutrition au Bowman Gray School of Medicine, à Winston-Salem, en Caroline du Nord.
Par ailleurs, d’autres chercheurs ont vanté les bienfaits des acides gras oméga 3. non seulement pour la prévention et le traitement des maladies cardiaques, mais aussi pour leurs effets apparemment bénéfiques sur le cancer, le diabète et le psoriasis.
Enfin, des études ont démontré que les formules d’acides gras oméga 3 destinées aux enfants semblent améliorer la vision chez les nourrissons nés prématurément, ralentir l’accumulation des plaquettes sanguines et d’autres substances, comme le cholestérol. Elles contribuent aussi à atténuer les problèmes d’arythmie cardiaque.

Commentaires

Commentaires