La poussière de fève de soja a été associée à de graves crises d'asthme

La poussière de fève de soja a été associée à de graves crises d'asthme

La poussière de fève de soja a été associée à de graves crises d’asthme

Si vous souffrez de crises d’asthme, la substance qui en est responsable se trouve peut-être dans une armoire de votre cuisine. Selon des rapports publiés dans The Lancet et The New Kngland Journal of Medicine, des épidémies d’asthme chez les
personnes vivant près des docks de Barcelone et de Cartagène, en Espagne, ont permis d’identifier une nouvelle substance responsable de crises d’asthme : la poussière de fève de soja. Les fèves de soja font partie de la famille des légumineuses, dont font partie les pois et les haricots secs. Riches en protéines, les fèves de soja sont couramment cultivées aux États -Unis et entrent dans la fabrication d’un grand norme d’aliments  préparés industriellement. Les produits du soja comprennent la farine et l’huile de soja, deux substances utilisées dans de nombreux produits alimentaires (dans la margarine, par exemple), ou comme agents de remplissage (dans des viandes en conserve ou surgelées, par exemple).

Selon les rapports mentionnés ci-dessus, les extraits de cette fève peuvent causer des réactions allergiques immédiates. Pendant une épidémie d’asthme, des chercheurs ont découvert que sur les 84 adultes touchés, 64 étaient allergiques à des produits à base de fève de soia. Pour une raison inexpliquée, les enfants de moins de 14 ans ne présentaient aucun signe d’allergie à ces fèves. Lors d’une autre épidémie, 65 patients ont dû être hospitalisés pour asthme aigu. L’un deux est mort et neuf autres ont eu besoin d’appareils d’assistance respiratoire.
Les experts savent depuis longtemps que la pollution atmosphérique et les orages, qui déplacent beaucoup de poussière, provoquent des épidémies d’asthme. Cependant, selon les rapports cités plus haut, les conditions météorologiques n’étaient pas intervenues durant les 13 épidémies qui ont frappé Barcelone Mais pendant ces épidémies, les dockers déchargeaient tous les tours des fèves de soja. Il faut ajouter qu’aucune épidémie n’a Jamais été signalée les jours où les dockers n’en déchargeaient pas.
De plus, les chercheurs soulignent que la popularité croissante des produits dérivés du soja pourrait provoquer des épidémies d’asthme dans d’autres parties du monde. Ainsi, si vous souffrez de difficultés respiratoires ou d’allergies inexpliquées, demandez à votre médecin de vous faire passer un test de sensibilité aux produits dérivés du soja.

Commentaires

Commentaires