La poussière de la maison contient une armée d'allergènes

La poussière de la maison contient une armée d'allergènes

La poussière de la maison contient une armée d’allergènes

Si un mouton sous votre lit vous fait éternuer ou larmoyer, vous savez peut-être déjà que vous avez une allergie… mais à quoi êtes-vous allergique ? La poussière de la maison se compose de toutes sortes de
choses, dont deux sont tellement minuscules que vous ne pouvez même pas les voir! Les moisissures sont des organismes microscopiques qui vivent sur les plantes et les animaux en décomposition, à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison. Ces champignons prolifèrent dans des endroits où l’air est chaud et humide. Si vous êtes allergique aux champignons, l’inhalation de spores présents dans l’air provoquera chez vous une réaction allergique. En fait, les spores sont les « graines » de ces plantes microscopiques.
Vous pouvez contrôler les moisissures dans votre environnement en suivant les conseils suggérés dans le journal Pharmacy

Times :
• Détruisez les moisissures dans la salles de bains et la cave de la maison à l’aide d’une solution préparée en parties égales d’eau et de Javel
• Si vous devez couper le gazon et ramasser des feuilles, portez un masque pour accomplir ces tâches.
• Offrez-vous un arbre de Noël artificiel au lieu d’un vrai sapin.
• Gardez votre bois de chauffage à l’extérieur plutôt qu’à l’intérieur de votre maison.
En revanche, vous aurez peut-être plus de mal à vous débarrasser des acariens détriticoles. Ces cousins microscopiques des araignées et des tiques se cachent dans les meubles, les matelas, les rideaux et les tapis, et ils se nourrissent des petites écailles qui se détachent de la peau.

Cependant, il faut remarquer que ce ne sont pas les acariens détriticoles eux-mêmes qui causent des picotements dans le nez. Ce sont plutôt les déchets qu’ils rejettent. Les déchets de ces insectes microscopiques se logent dans les meubles et les lits ou flottent dans l’air ambiant, provoquant ainsi chez les personnes prédisposées, des écoulements du nez, de l’asthme et même de l’eczéma. Vous pouvez contrôler les acariens détriticoles et les moisissures en gardant dans votre maison un degré d’humidité variant entre 30 et 50 %. Il serait peut-être aussi utile que vous enleviez vos tapis et recouvriez vos matelas, vos sommiers et vos oreillers, de housses.

Commentaires

Commentaires