La vitamine A  Des quantités trop faibles ou trop élevées peuvent être dangereuses plus particulièrement pour les personnes âgées

La vitamine A  Des quantités trop faibles ou trop élevées peuvent être dangereuses plus particulièrement pour les personnes âgées

La vitamine A : Des quantités trop faibles ou trop élevées peuvent être dangereuses, plus particulièrement pour les personnes âgées

La vitamine A est indispensable à la bonne santé de l’organisme, mais il faut savoir la doser car des quantités trop faibles ou trop élevées peuvent être dangereuses. Ainsi, l’héméralopie c’est-à-dire la diminution de la vision lorsque l’éclairage est faible (ou crépuscule) est un symptôme précoce d’une carence en vitamine A. De même une grave carence en vitamine A peut causer la xérophthalmie (sécheresse des yeux) et même entraîner une cécité permanente lorsque les tissus oculaires s’ulcèrent.

Selon le Vitamin and Minerai Encyclopedia (FC&A Publishing), les symptômes causés par une carence en vitamine A se manifestent par :

• des cheveux secs et cassants ;
• une peau sèche ou flétrie ;
• une plus faible production d’hormones ;
• une croissance lente ;
• et une difficulté à lutter contre les infections. Le système digestif, ainsi que le système urinaire ou le système reproducteur, peuvent également se détériorer.

Vous trouverez de bonnes sources naturelles de vitamine A ou de carotène en consommant du foie, de l’huile de foie de morue, des œufs, du lait et des produits laitiers, des brocolis, des épinards et d’autres légumes verts, des légumes à feuilles tels que les poireaux, mais aussi des carottes, des navets, des abricots et du melon.

 

Les viandes renferment naturellement de la vitamine A, tandis que les végétaux contiennent du bêta-carotène, une provitamine que l’organisme convertit en vitamine A. Une étude récente parue dans le Journal of Food Science a révélé que la teneur en carotène des légumes frais, crus ou cuits, était toujours significativement plus élevée que celle des légumes secs. Ainsi, les légumes frais contiennent plus de carotène que les haricots secs, les pommes de terre ou le riz.
L’avantage du carotène c’est que l’organisme ne le convertit pas immédiatement en vitamine A, à moins d’en avoir réellement besoin. Si ce n’est pas le cas. il l’utilise comme source d’énergie ou l’évacué tout simplement.
Par conséquent, vous pouvez consommer en abondance du carotène sans craindre de subir les effets néfastes d’une trop forte consommation de vitamine A. Ainsi, votre organisme peut profiter sans risque de tous les bienfaits de la vitamine A. Méfiez-vous, toutefois des surdoses de vitamine A causées par une trop forte consommation de foie, sur une période de quelques semaines. Cependant, selon un rapport des professeurs Bendich et Lanseth publié dans The American Journal of Clinical Nutrition, les surdoses de vitamine A sont généralement dues à des prises importantes de suppléments vitaminiques en comprimés.
Ainsi, une étude sur le vieillissement menée au Human Nutrition Research Center a démontré que les personnes âgées prenant des suppléments de vitamine A. risquent davantage de surcharger leur organisme en vitamine A Selon le Vitarmh and Minerai Encyciopedia (FC&A Publishing), des adultes qui prenaient régulièrement des doses quotidiennes élevées de vitamine A se sont plaints d’effets secondaires indésirables, comme une pression sur le cerveau, des vomissements, une irritabilité, des desquamations, une chute de cheveux, une peau sèche et des démangeaisons. Par ailleurs, des mégadoses de vitamine A peuvent provoquer une réaction toxique et même la mort, dans certains cas.

La vitamine A est une vitamine liposoluble. Cela signifie qu’elle se dissout dans la graisse corporelle. Pour cette raison, elle peut rester présente dans l’organisme très longtemps, contrairement aux vitamines hydrosolubles qui sont rapidement évacuées hors de l’organisme par les reins. Sachez d’autre part que le foie peut emmagasiner des réserves de vitamine A suffisante pour 2 ans, de sorte que la quantité de vitamine A présente dans l’organisme peut devenir très élevée au fil des ans, expliquent des chercheurs de l’université Tufts dans un rapport publié dans The American Journal oi Clinical Nutrition.

« Il ressort de notre étude que les personnes âgées devraient limiter leur consommation de suppléments de vitamine A, et plus particulièrement les prises à long terme, souligne Stephen Krasinski, chef de l’équipe de chercheurs. Nos données indiquent même indirectement la réduction de l’ANR en vitamine A. »
Heureusement, la plupart des symptômes indésirables associés à des surdoses de vitamine A disparaissent dès que la consommation est ramenée à des quantités plus normales. Des dommages permanents peuvent cependant se produire dans certains cas, mais, en général, lorsque la surdose est diagnostiquée et que les mesures nécessaires sont prises, le rétablissement est assez rapide.

Voici quelques conseils utiles pour éviter les surdoses en vitamine A :

□ Si vous prenez des suppléments de vitamine, lisez bien les notices et en particulier les renseignements figurant en petits caractères. Assurez-vous que vous ne prenez jamais plus que l’ANR en vitamine A, à moins que votre médecin ne vous l’ait prescrit
□ Ne prenez pas de suppléments de vitamine A si vous absorbez déjà des suppléments d’huile de foie de morue ou d’huile de poisson. Ces 2 substances sont en effet très riches en vitamine A. D’ailleurs, l’huile de foie de morue et les autres huiles de poisson doivent être prises avec prudence et sous la surveillance d’un médecin, car elles entraînent des risques de surdose de vitamine A.
□ Si vous voulez augmenter vos réserves en vitamine A, prenez plutôt des suppléments de carotène.
□ Ne prenez pas de suppléments de vitamine A si l’on vous a déjà prescrit de l’isotrétinoine (Roaccutane car ce médicament est fabriqué à base de vitamine A.
□ Ne prenez pas de suppléments de vitamine A si vous êtes sous contraceptifs oraux, à moins que cela ne vous soit indiqué par un médecin. En effet, les femmes qui prennent des contraceptifs oraux présentent généralement des taux de vitamine A dans le sang de 30 à 80 % supérieurs à la normale, explique-t-on dans le Vitamin and Minerai Encycîopedla.
□ Veillez à indiquer à votre médecin quels sont les suppléments de vitamines et de minéraux que vous prenez, de même qu’au personnel de l’hôpital, si jamais vous êtes admis en urgence.

Commentaires

Commentaires