La vitamine D contribue à lutter confie une raréfaction de la masse osseuse liée à l'âge

La vitamine D contribue à lutter confie une raréfaction de la masse osseuse liée à l'âge

La vitamine D contribue à lutter confie une raréfaction de la masse osseuse liée à l’âge

Si vous êtes ménopausée et voulez vous protéger contre l’ostéoporose, prenez soin de ne pas négliger la vitamine D. En effet, selon un rapport paru dans The New England Journal of Medicine, la vitamine D constitue une arme importante pour combattre la raréfaction de la masse osseuse liée à l’âge.
De fait, sans un apport suffisant en vitamine D, votre organisme ne peut réguler les taux d’hormones parathyroïdiennes qu’il produit. Or, ces hormones peuvent accélérer la fragilisation des os en nuisant à l’absorption du calcium, n`est vrai que le calcium est un élément très important pour avoir des os forts. Mais il est impossible de consommer suffisamment d’aliments riches en calcium pour compenser une alimentation faible en vitamine D. Et en effet, lorsque les taux de cette vitamine chutent, l’organisme produit une quantité excessive d’hormones parathyroïdiennes, mais il devient incapable d’absorber le calcium supplémentaire. Bref, vous pouvez consommer de grandes quantités de calcium, mais votre organisme est incapable de l’utiliser, car il ne reçoit pas un apport suffisant en vitamine D.
Les chercheurs insistent donc sur l’importance d’avoir une alimentation qui procure un apport suffisant en vitamine D,
plus particulièrement lorsque l’exposition au soleil est limitée. En effet, l’organisme produit naturellement de la vitamine D lorsqu’il est exposé au soleil, de sorte qu’on peut dire que le soleil aide l’organisme à maintenir ses taux d’hormones thyroïdiennes en-dessous du seuil dangereux.

Pour pallier les carences d’hiver, des suppléments de vitamine D pendant ces mois sans soleil contribuent à maintenir les taux d’hormones au même niveau que pendant l’été, sinon y aurait une fluctuation de ces taux. C’est pourquoi, sans suppléments de vitamine D, beaucoup de femmes connaissent des périodes de raréfaction osseuse saisonnière.

Commentaires

Commentaires