L'apnée du sommeil peut être la cause de certaines formes de démence

L'apnée du sommeil peut être la cause de certaines formes de démence

L’apnée du sommeil peut être la cause de certaines formes de démence

Certaines personnes âgées souffrent d’apnée du sommeil. Un grand nombre d’entre elles ne sont pas conscientes de ce problème qui empoisonne leurs nuits. Or, les chercheurs découvrent maintenant que l’apnée du sommeil pourrait être la cause de certains cas de dégénérescence mentale qui passerait pour de la sénilité. (Rapport publié dans Geriatrics). De fait, plus la fréquence des épisodes d’apnée du sommeil augmente, plus les gens ont de difficultés à réussir les tests de capacité mentale et physique, dit le Dr D.L. Bliwise du Sleep Disorder Center de la faculté de médecine de l’université Stanford en Californie.
Or, comme il s’agit de mêmes tests que l’on fait subir aux patients pour diagnostiquer la maladie d’Alzheimer ou d’autres formes de dégénérescence mentale, les chercheurs pensent que l’apnée du sommeil pourrait être la cause de certains cas de dégénérescence mentale. C’est pourquoi, le Dr Bliwise, pour sa part, espère en effet. qu*en traitant l’apnée, on pourra peut-être renverser cette tendance.

En fait, il ne s’agit pas de dormir plus longtemps, mais de mieux dormir. Les personnes atteintes d’apnée du sommeil ronflent beaucoup et bruyamment. Pire encore, elles cessent de respirer pendant des périodes allant de quelques secondes à 1 minute. Tout ce passe comme si elles « oubliaient » de respirer. Mais ce sont les tissus mous dans les voies respiratoires qui se détendent et agissent comme une trappe, bloquant l’entrée de l’air. Et, ce phénomène peut se produire plusieurs fois par nuit. Ces personnes se réveillent parfois avec la sensation d’être à bout de souffle. De plus, ces épisodes rendent leur sommeil agité, plus léger. On peut donc aisément comprendre qu’une nuit passée à courir après son souffle ait un effet dévastateur sur la journée du lendemain et rende l’esprit moins vif.
Donc, si vous ronflez beaucoup, vous souffrez peut-être d’apnée du sommeil. Pour le savoir, demandez à votre médecin de vous faire hospitaliser pendant une nuit pour subir des examens qui pourront diagnostiquer ce phénomène.
Si c’était le cas. votre médecin de vous conseillera un traitement pour soulager cette affection qui peut-être dangereuse.

Commentaires

Commentaires