Le bêta-carotène contribue à réduire de moitié les problèmes cardiaques

Le bêta-carotène contribue à réduire de moitié les problèmes cardiaques

Le bêta-carotène contribue à réduire de moitié les problèmes cardiaques

Selon Science News, la prise de 50 milligrammes de bêta-carotène tous les 2 jours pendant 6 ans semble avoir contribué à ralentir l’obstruction des artères chez les médecins de sexe masculin qui souffraient déjà de maladies cardiaques.
En effet, comparativement aux hommes qui prenaient un placebo, les sujets du groupe qui recevait du bêta-carotène ont connu 2 fois moins de problèmes cardio-vasculaires majeurs, comme une crise cardiaque ou un accident cérébro-vasculaire, pendant cette étude à long terme.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs de la faculté de médecine de Harvard ont tenu compte du fait que les sujets de l’étude prenaient aussi de l’aspirine tous les 2 jours. De plus, les 333 participants choisis au hasard faisaient partie des sujets de l’étude (dont nous avons parlé plus haut) sur les 22.000 médecins de sexe masculin effectuée pour déterminer l’effet de l’aspirine sur les maladies cardiaques. Malheureusement, les chercheurs ne peuvent pas affirmer si le bêta-carotène a un effet bénéfique sur les personnes qui ne souffraient pas de maladies cardiaques et qui ne prenaient pas d’aspirine. Ils croient cependant que le bêta-carotène inhibe la formation du cholestérol LDL, le cholestérol des lipoprotéines de basse densité. Le cholestérol LDL est considéré comme le mauvais cholestérol, en raison des dommages qu’il peut causer aux artères.

Une fois lié à l’oxygène dans la circulation sanguine, le cholestérol LDL endommage les parois des artères et entraîne l’accumulation d’athérome artériel (dépôts de cholestérol). Comme des saletés dans un tuyau, les dépôts entravent la circulation du sang dans les artères, ce qui provoque des crises cardiaques et des accidents cérébro-vasculaires. Les chercheurs sont intimement convaincus que le bêta-carotène nuit à ce processus d’une façon ou d’une autre. Notez bien que la dose de 50 milligrammes de bêta-carotène que prenaient les sujets de l’étude est environ 4 fois plus élevée que la quantité de cette substance présente dans 100 grammes de carottes. Selon le rapport publié dans Science News, les doses quotidiennes de suppléments de bêta-carotène utilisées dans le cadre de l’étude se situaient dans la plage des doses « sûres ». Cependant, il vaudrait mieux que vous consultiez votre médecin avant de commencer à prendre des suppléments de bêta-carotène ou de toute autre substance nutritive.

Commentaires

Commentaires