Le cholestérol et le cancer

Le cholestérol et le cancer

Le cholestérol et le cancer

Selon un rapport publié dans le Bnùsh Médical Journal, un taux élevé de cholestérol sanguin représente bien plus qu’un risque accru de maladie cardiaque et d’accident cérébro-vasculaire. En effet, une importante étude statistique menée auprès de 17.718 britanniques indique qu’un taux de cholestérol élevé fait aussi augmenter les risques de tumeurs cancéreuses au cerveau. En effet, on dit dans ce rapport qu’une augmentation d’1 millimole par litre du taux de cholestérol plasmique représente un plus grand risque de tumeurs au cerveau que l’âge, le poids, le niveau social ou financier, selon les auteurs de cette étude. Mais le lien exact entre l’augmentation du taux de cholestérol et le cancer du cerveau n’a pas encore été élucidé, ajoute-t-on encore.

Les chercheurs pensent aussi que les hypocholestérolémiants pourraient inhiber le cancer du côlon et du pancréas. En effet, il se produit plusieurs réactions chimiques dans l’organisme au cours de la synthèse du cholestérol. Les hypocholestérolémiants, comme la lovastatine, agissent en bloquant l’une de ces réactions. Comme les scientifiques connaissaient l’influence probable du cholestérol sur le cancer, ils ont donc injecté un hypocholestérolémiant dans des œufs non fertilisés de grenouille pour voir quelle serait la réaction. Ils en ont conclu qu’en bloquant l’une des réactions de la synthèse du cholestérol, les hypocholestérolémiants inhibent aussi le fonctionnement d’une protéine qui participe à la division des cellules cancéreuses. Cette protéine joue donc un rôle dans le développement du cancer du côlon et du pancréas.

Commentaires

Commentaires