Le dépistage précoce du cancer du sein

Le dépistage précoce du cancer du sein

Le dépistage précoce du cancer du sein

Le dépistage précoce du cancer du sein est très important pour la survie de la patiente, plus particulièrement si elle fait partie de la catégorie à risques élevés. Par conséquent, faites des mammographies régulièrement et examinez-vous les seins tous les mois. L’American Cancer Society recommande aux femmes de plus de 50 ans de subir une mammographie tous les ans. Les femmes entre 40 et 49 ans, quant à elles, devraient subir une mammographie tous les deux ans. Et enfin, une femme devrait subir sa première mammographie entre 35 et 39 ans. Cette première mammographie servira ensuite de point de comparaison pour dépister toute irrégularité. Il est important de souligner qu’une mammographie permet aux médecins de dépister le cancer du sein au stade le plus précoce et le plus facile à guérir.
Comme une femme connaît ses propres seins, il est plus facile pour elle que pour son médecin de détecter des changements dans ses tissus mammaires. Si vous vous examinez les seins tous les mois et que vous les faites examiner par un médecin une fois par an, vous avez de meilleures chances pour qu’une inégularité soit dépistée aussi tôt que possible. Outre les bosses, surveillez les autres signes possible de cancer, c’est-à-dire :

□ Tout changement dans la forme, la taille ou la couleur des seins. Vérifiez-le en vous examinant tous les mois devant un miroir. Comparez vos seins l’un à l’autre et comparez-les par rapport à leur aspect précédent.
□ Tout écoulement anormal devrait être noté et signalé à votre médecin.
□ Des desquamations ou des croûtes sur les seins, plus particulièrement autour des mamelons.
□ Toutes légères dépressions apparaissant dans vos seins.
□ Toute bosse ou épaississement des tissus mammaires.
□ Toute asymétrie, c’est-à-dire toute différence dans la forme de vos deux seins.

Commentaires

Commentaires