Le poisson contribue à prévenir les crises cardiaques mortelles

Le poisson contribue à prévenir les crises cardiaques mortelles

Le poisson contribue à prévenir les crises cardiaques mortelles

Selon une étude parue dans la revue The Lancet. manger du poisson au moins 2 fois par semaine peut prolonger la vie.
Cette étude menée sur une période de 2 ans indique même aux personnes qui souffrent de maladies cardiaques à un stade avancé, que manger du poisson peut leur être utile. Dans le cadre de cette étude, 2.000 hommes ayant été victimes d’une première crise cardiaque ont reçu des conseils sur la consommation de graisses alimentaires, de poissons et de fibres.

Les chercheurs ont constaté que les hommes qui consommaient des poissons gras, comme le maquereau, le hareng, le saumon et la truite, ou qui prenaient des suppléments d’huile de poisson, réduisaient du tiers leurs risques de mourir d’une nouvelle crise cardiaque.
Notons toutefois que le fait de manger du poisson n’a pas permis de réduire le nombre de nouvelles crises cardiaques, mais cela semble cependant, avoir réduit le nombre de crises cardiaques mortelles.

Commentaires

Commentaires