Le tabagisme masque l'anémie en produisant de la fausse hémoglobine

Le tabagisme masque l'anémie en produisant de la fausse hémoglobine

Le tabagisme masque l’anémie en produisant de la fausse hémoglobine

Vous vous sentez fatiguée, épuisée, et votre médecin ne trouve aucune cause à votre fatigue ? C’est peut-être parce que votre organisme souffre d’un problème caché.

Les femmes qui fument peuvent souffrir d’anémie sans le savoir parce que cette maladie est masquée, explique-t-on dans un rapport publié dans The Journal of the American Médical Association. En fait, l’anémie se traduit par une carence en fer dans l’organisme.

Comment cela se peut-il ?

Apparemment, le tabagisme crée un taux d’hémoglobine artificiellement élevé dans le sang. (L’hémoglobine est la composante du sang qui véhicule l’oxygène et le fer jusqu’aux cellules). Cependant, l’hémoglobine produite par le tabagisme est, si l’on peut dire, de la « fausse » hémoglobine qui ne transporte pas correctement l’oxygène et le fer, n`en est ainsi lorsque votre médecin vous prescrit un test d’anémie, qu’il constate un taux élevé d’hémoglobine et conclut que vous n’êtes pas anémique. Mais ce qu’il a mesuré, c’est la fausse hémoglobine. Bref, le taux de fausse hémoglobine pourrait cacher le taux peu élevé de « vraie » hémoglobine et masquer ainsi l’anémie.

Si vous fumez et souffrez de fatigue ou d’épuisement, suggérez à votre médecin d’envisager une anémie, même si votre taux d’hémoglobine est normal.

Commentaires

Commentaires