L'élément nutritif qui réduit de moitié les risques d'accidents cérébro-vasculaires fatals

L'élément nutritif qui réduit de moitié les risques d'accidents cérébro-vasculaires fatals

L’élément nutritif qui réduit de moitié les risques d’accidents cérébro-vasculaires fatals

Il existe, un moyen très simple pour réduire de moitié vos risques d’accidents cérébro-vasculaires fatals : mangez une portion supplémentaire de fruits ou de légumes frais par jour. Selon une importante étude nutritionnelle publiée récemment. L’élément qui en réduit les risques est le potassium, abondamment présent dans les fruits et les légumes frais, affirment les Dr Kay-Tee Khaw et Elizabeth Barrett-Connor, dans un article paru dans Médical World News.
Ces chercheurs avaient déjà émis des hypothèses quant à l’utilité du potassium dans la lutte contre les accidents cérébro-vasculaires, lors d’une étude à grande échelle réalisée en 1987. Mais depuis, 3 autres études médicales ont démontré que l’augmentation de l’apport en potassium peut réduire considérablement les risques d’accidents cérébro-vasculaires fatals. En effet, ces études ont découvert que le nombre d’accidents cérébro-vasculaires fatals était 25 à 40 % moins élevé chez les groupes qui consommaient de plus grandes quantités
de fruits et de légumes que chez ceux dont l’apport en potassium était plus faible. En outre, selon ce rapport, les avantages d’une alimentation riche en potassium sont encore plus importants pour les femmes. Il est à noter que tous les sujets de cette étude étaient âgés de 59 ans et plus.

Vous pourriez considérablement augmenter votre taux de potassium en mangeant moins rapidement, moins gras, et en buvant plus de jus d’orange ou de pamplemousse et moins de boissons gazeuses.

Commentaires

Commentaires