Les agents anticancéteux sont dans votre armoire à épices et non dans votre pharmacie

Les agents anticancéteux sont dans votre armoire à épices et non dans votre pharmacie

Les agents anticancéteux sont dans votre armoire à épices et non dans votre pharmacie

Le délicieux ragoût épicé que votre grand-mère vous a appris à cuisiner n’est pas seulement un repas appétissant et une tradition familiale. Il pourrait aussi être un remède contre la maladie.
En effet, les épices comme le gingembre, le clou de girofle
et le cumin semblent posséder des propriétés thérapeutiques. Des études sur les animaux ont par ailleurs montré que ces épices pourraient contribuer à combattre les tumeurs cancéreuses.
Ainsi, selon un article publié dans The Journal of the American Collège of Nutrition, la curcumine, poudre jaune contenue dans le curcuma, semble inhiber la croissance des tumeurs, piévenir la formation de nouvelles tumeurs et neutraliser les composés chimiques cancérigènes dans le sang. Sachez que le curcuma a un goût poivré et qu’on le substitut! parfois au safran. On l’utilise dans les recettes de curry, sur du riz ou comme assaisonnement des légumes jaunes. En Europe, il sert de colorant dans les boissons comme la limonade. De plus, vous n’avez pas besoin de manger des plats très
rtpicés. Une petite quantité suffit. Par exemple, vous n’avez besoin que d’environ 5 g de gingembre par jour pour en éprouver tous ses bienfaits.

Commentaires

Commentaires