Les bienfaits de l'exercice se font sentir à tout âge

Les bienfaits de l'exercice se font sentir à tout âge

Les bienfaits de l’exercice se font sentir à tout âge

Des chercheurs de la faculté de médecine de l’université du Michigan affirment que même les personnes âgées les plus frêles peuvent améliorer leur état général de santé et leur mobilité à l’aide d’exercices appropriés. Ce genre d’exercice permet même à certaines personnes âgées de demeurer chez-elles, selon Tom Hickey, l’un de ces chercheurs. Pour vérifier cette hypothèse, les chercheurs ont fait appel à soixante-quinze patients âgés de 65 à 98 ans. Ceux-ci ont accepté de suivre un programme d’exercices simples pendant 6 semaines. Selon le rapport paru dans la revue Geriatrics, leur programme comprenait des rotations de la tête et des épaules, des rotations et extensions du tronc, des extensions des bras et des
jambes, des flexions et des mouvements circulaires, ainsi que des exercices de respiration profonde. Le Rapport relatif à cette étude, souligne de plus que « la plupart des patients avaient de l’embonpoint et ne pratiquait aucun exercice régulièrement. De surcroît, un grand nombre d’entre eux souffraient d’arthnte, d’hypertension artérielle, de diabète, de maladie cardiaque ou d’une combinaison de toutes ces maladies ».

Durant cette étude, les sujets firent des exercices 2 fois par semaine, dans le cadre d’un programme appelé « SMILE » (« souriez »), un acronyme pour « So Much Improvement with Little Exercise » (beaucoup de progrès pour un peu d’exercice). Au bout des 6 semaines, la plupart d’entre eux purent constater une plus grande mobilité de leurs articulations et affirmèrent avoir plus d’énergie. Les chercheurs, quant à eux, remarquèrent une baisse de la tension artérielle chez certains sujets hypertendus. Quant à la plupart des patients, ils marchaient tous d’un pas plus vigoureux.
La conclusion générale des chercheurs fut donc la suivante : « la pratique régulière d’exercices prolonge la vie autonome et aide les personnes âgées, même frêles, à demeurer chez elles »

Commentaires

Commentaires