Les bienfaits du son de riz

Les bienfaits du son de riz

Les bienfaits du son de riz

Le son d’avoine et le son de blé ne sont pas les deux seules sortes de son que vous devriez consommer. En effet, des études récentes ont démontré que le son de riz est plus efficace que le son de blé pour fournir du volume et assurer une protection contre le cancer du côlon. En outre, tout comme le son d’avoine, le son de riz est efficace pour abaisser les taux de cholestérol.
Le Dr Doug Babcock explique même dans un rapport publié par Cereal Foods World qu’en plus d’être nutritif, le son de riz a un goût légèrement sucré et constitue une bonne source de protéines et de fer, tout en étant faible en calories et en sodium. De plus, les produits dérivés du riz sont hypoallergènes et faciles à digérer. En outre, le riz ne contient pas de cholestérol et à peu près pas de matières grasses, indique encore un article paru dans Consumer News, une publication de l’université de Cornell. Enfin, le riz est une excellente source d’hydrates de carbone complexes et fournit de la thiamine, de la niacine, de la riboflavine, du fer, du calcium, des fibres, du phosphore et des protéines.

De fait, les substances nutritives présentes dans le riz sont concentrées dans les couches de son du grain de riz. Sachez
cependant que le riz brun comporte des couches de son, alors que le riz blanc n’en comporte pas. Par conséquent, le riz brun a une meilleure valeur nutritive. Sachez toutefois que jusqu’à récemment, on ne pouvait obtenir du son de riz qu’en mangeant du riz brun. Heureusement, il existe aujourd’hui du son de riz stabilisé qui se vend séparément et que vous pouvez ajouter à votre alimentation quotidienne.

Le son de riz est efficace pour prévenir les maladies du côlon

Récemment, des chercheurs à l’hôpital Royal Hallamshire, à Sheffield, en Angleterre, ont mené une étude pour comparer le son de riz au son de blé. « Les résultats de cette étude indiquent que le son de riz est un agent efficace pour donner du volume aux selles », explique J. Tomlin, responsable de l’équipe de recherche dont le rapport a été publié dans YEuiopean Journal of Clinical Nutrition. Et, en effet, même si des volontaires ne consommaient qu’un peu plus de son de riz que de son de blé, les chercheurs ont observé que, comparativement, le son de riz faisait plus que doubler le volume et la fréquence des selles. En fait, les selles sont plus volumineuses parce que les déchets passent
plus rapidement dans les intestins. Notez bien que le son de riz est une forme de fibre alimentaire, communément appelée aliment de lest, qui fait diminuer les risques de cancer du côlon en contribuant à accélérer le passage des déchets dans l’intestin. Moins les substances cancéngènes viennent en contact avec les parois de l’intestin, mieux cela vaut. En effet, dans le cadre d’une étude distincte menée au Japon et dont les résultats ont été publiés dans le Journal of Nutritional Science Vitaminology, les chercheurs ont comparé un régime alimentaire au riz brun avec un régime alimentaire au riz blanc poli, ne contenant plus de son. « Les résultats laissent penser que les fibres de riz font augmenter le volume des selles, ce qu’on suppose être efficace pour prévenir les maladies du côlon, fréquentes dans les pays industrialisés », ont conclu les chercheurs. C’est pourquoi, le National Cancer Instruite affirme que vous devriez consommer tous les jours au moins 30 grammes de fibres de différentes sortes. « Les diététiciens recommandent un régime nche en fibres aux patients qui souffrent de problèmes cardio-vasculaires, d’obésité et de diabète, de diverticulite et d’affections ou de maladies gastro-intestinales, » dit encore pour sa part Doug Babcock

Le son de riz absorbe le cholestérol

Selon une étude publiée dans Lipids, le son de riz peut abaisser le taux total de cholestérol en abaissant les taux de lipoprotéines de basse densité ou « mauvais » cholestérol et en augmentant légèrement les taux de lipoprotéines de haute densité ou « bon » cholestérol.
Des recherches effectuées par le ministère américain de l’Agriculture à Albany. en Californie, démontrent d’ailleurs que le son de riz abaisse le taux de cholestérol total, tout comme le son d’avoine. En fait, les résultats préhminaires indiquent que, chez les hamsters, un régime alimentaire équilibré dans lequel les fibres alimentaires provenant de son de riz dégraissé comptent pour 10 % de l’apport calorique, réduit les taux de cholestérol dans une proportion de 25 %.

De plus, chez les diabétiques, le riz contribue à abaisser les taux de cholestérol lorsqu’il remplace les pommes de terre. On indique à ce sujet dans The American Journal of Ctinical Nutrition que lorsque le riz est la principale source d’hydrates de carbone, les taux de triglycérides lipoprotéiniques de basse densité diminuent.

Le son de riz réduit les risques de calculs de l’appareil urinaire

Un troisième bienfait important du son de riz est qu’il contribue à abaisser le risque de calculs de l’appareil urinaire contenant du calcium en abaissant la quantité de calcium évacuée dans les urines (source : Journal of Urology et le British Journal of Urology).
« Le son de riz a entraîné une baisse significative des excrétions de calcium dans l’urine chez presque tous les patients, » a écrit le Dr Ohkawa dans le Journal of Urology. « Le nombre de calculs a nettement diminué chez les patients traités au son de riz pendant des périodes variant entre 1 et 3 ans… Nous estimons donc que le traitement au son de riz devrait être efficace pour prévenir les maladies récurrentes associées aux calculs de l’appareil urinaire. »

Commentaires

Commentaires