Les facteurs de risques élevés de cancer du sein

Les facteurs de risques élevés de cancer du sein

Les facteurs de risques élevés de cancer du sein

Selon des recherches menées au Centers for Disease Control (CDC) à Atlanta, des tissus mammaires denses font quadrupler les risques de cancer du sein. « Ainsi, les femmes dont les mammographies indiquaient une densité de tissus supérieure à 65 % développent un cancer du sein dans une proportion de 400 % plus élevée que les femmes dont la densité des tissus est inférieure à 5 %. » (Audrey F. Saftlas, du CDC, et John N. Wolfe,de l’hôpital Hutzel, à Détroit, dans un rapport publié dans Science News).
Des mammographies peuvent être utilisées pour déterminer la densité des tissus mammaires. Dès que les femmes savent qu’elles sont exposées à un risque élevé de cancer du sein, elles peuvent subir des mammographies plus souvent et avoir la chance que leur cancer soit dépisté très tôt. Pour déterminer les risques de cancer du sein, la densité des tissus mammaires est au moins aussi importante que les antécédents familiaux, souligne Mme Saftlas. Selon The Journal of the American Médical Association, les femmes qui ont des antécédents familiaux de cancer du sein représentent le groupe à risque le plus important. Si vous avez des tissus mammaires denses et si vous appartenez à l’une des catégories à risques énumérées ci-dessous, effectuez des mammographies régulièrement :

  • Vous avez donné naissance à votre premier enfant après l’âge de 30 ans ;
  • Vous n’avez jamais eu d’enfant ;
  • Votre mère ou votre sœur ont développé un cancer du sein ;
  • Vous avez atteint la maturité sexuelle très tôt ;
  • Vous avez des antécédents de kystes du sein ;
  • Vous êtes obèse ;
  • Vous êtes âgée de plus de 40 ans.

Pourtant, passé l’âge de 60 ans, les femmes ayant des antécédents familiaux de cancer du sein présentent à peu près les mêmes risques que les femmes qui n’en ont pas (selon un rapport publié dans Archives of Internai Medicine). Le risque lié aux antécédents familiaux semble avoir une influence surtout sur les femmes en âge de procréer. Ainsi, plus une femme vit longtemps sans développer de cancer du sein, moins le risque héréditaire de cancer est important. Du moins pour ce qui concerne le risque de cancer du sein.

Commentaires

Commentaires