Les fruits frais réduisent les risques de cancer de la bouche

Les fruits frais réduisent les risques de cancer de la bouche

Les fruits frais réduisent les risques de cancer de la bouche

Le cancer de la bouche est une maladie dévastatrice et défigurante, associée au tabagisme, particulièrement à l’usage de la pipe et du tabac à chiquer et à priser. Il se manifeste d’abord par l’apparition d’une tache rouge ou blanche, ou d’un ulcère non douloureux à l’intérieur de la bouche. Cette région anormale, appelée lésion, siège surtout sur les lèvres, la langue ou le plancher buccal. Le cancer de la bouche et de la gorge est le 6è cancer important. Mais les hommes de 45 ans et plus y sont 2 fois plus exposés que les femmes. De plus, selon un rapport publié dans la revue The Lancet, l’incidence de certaines formes de cancer buccal augmente aux États-Unis en raison de la popularité du tabac à chiquer et à priser les jeunes hommes.
Enfin, signalons que bien que le cancer de la lèvre soit facilement détectable (et réponde mieux au traitement que le cancer de la bouche), la plupart des gens attendent trop longtemps avant de consulter un médecin. Or, si le cancer n’est pas traité suffisamment tôt, il a le temps de se répandre à d’autres organes, ce qui entraîne un taux de survie, après 5 ans. de seulement 30 % .

Mais, sachez qu’il est possible de prévenir le cancer de la bouche en suivant les conseils suivants :
• Arrêtez de fumer ;
• Réduisez votre consommation d’alcool ;
• Améliorez votre alimentation et votre hygiène buccale ;
• Consultez souvent votre dentiste, car le dépistage du cancer de la bouche fait habituellement appel à un examen dentaire complet.
De plus, une étude récente menée au National Cancer Institute indique que plus on mange de fruits frais, plus on réduit ses risques de cancer de la bouche et de la gorge. Ainsi, selon cette étude, les gens qui mangent plus de 4 portions de fruits frais par jour ont deux 2 fois de risques de développer un cancer buccal que ceux qui en mangent moins.

En outre, les chercheurs du NCI affirment que la vitamine C, le carotène et les fibres présents en grande quantité dans les fruits frais pourraient expliquer cet effet de protection. Mais cela n »explique pas tout. En effet, les légumes ne semblent pas avoir les mêmes propriétés que les fruits, même s’ils contiennent les mêmes éléments nutritifs. En fait, sans les fruits, l’unique consommation des légumes cuits ne réduirait pas les risques de cancer buccal. Quant aux légumes crus ils ont un effet bénéfique, mais qui parait moindre comparable à la consommation de plusieurs portions de fruits frais par jour. C’est pourquoi les chercheurs pensent que l’effet anticancéreux des fruits frais pourrait être dû à leur action nettoyante pendant la
mastication et la déglutition. De plus, les fruits contiennent de l’acide ellagique. un composé qui pourrait inhiber le développement du cancer.
Enfin, la même étude affirme que la consommation de café ou d’autres boissons chaudes n’a aucun effet positif ou négatif sur les risques de cancer de la bouche et de la gorge.

Commentaires

Commentaires