Les médecin se trompent-ils en traitant l'insomnie sans en taire le lien avec des maladies plus graves

Les médecin se trompent-ils en traitant l'insomnie sans en taire le lien avec des maladies plus graves

Les médecins se trompent-ils en traitant l’insomnie sans en taire le lien avec des maladies plus graves ?

Les membres d’une table ronde contituée d’experts considèrent que c’est un mythe de croire que le vieillissement est en soi la cause de l’insomnie et d’autres troubles du sommeil. En fait, de nombreux médecins prescrivent abusivement des somnifères à leurs patients sans avoir fait le rapprochement entre les troubles du sommeil et des maladies plus graves qui affligent les personnes de 65 ans et plus, nous dévoile un rapport publié dans Médical World News.
Or, les mauvaises habitudes de sommeil peuvent même causer la mort. C’est la raison pour laquelle si vous avez plus de 65 ans et souffrez de troubles du sommeil, vous avez probablement un autre problème de santé plus grave que les troubles dus au vieillissement, souligne le Dr Robert J. Joynt de l’université de Rochester, et président de la table ronde des National Institues of Health.

Dans ce cas, le rapport indique que « les médicaments en vente libre et les médicaments délivrés sur ordonnance pourraient aggraver les troubles du sommeil, car ils ne font que soulager les symptômes sans s’attaquer à la cause réelle.
De même, les somnifères prescrits sont parfois indiqués comme traitement à court terme de l’insomnie causée par le stress, l’anxiété et d’autres troubles psychiatriques. Mais ils ne constituent jamais une solution à long terme de l’insomnie. Enfin, même si les cliniques du sommeil se répandent, le public en général et les médecins « comprennent encore mal le sommeil et les troubles qui y sont associés », affirment les membres de la table ronde mentionnée ci-dessus.

Commentaires

Commentaires