Les régimes pauvres en graisses combattent les maladies cardiaques

Les régimes pauvres en graisses combattent les maladies cardiaques

Les régimes pauvres en graisses combattent les maladies cardiaques

Est-il possible d’abaisser son taux de cholestérol sans réduire son apport calorique ? Peut-on manger de la viande et diminuer en même temps son taux de mauvais cholestérol ?
Cela paraît improbable, quoique les résultats d’une récente étude aient démontré que cela était possible, même pour les gens souffrant de maladies cardiaques. Ainsi, selon une étude parue dans The Wall Street Journal, vous pouvez lutter contre les maladies cardiaques en prenant des mesures simples mais efficaces pour modifier votre alimentation. Pour le démontrer, les chercheurs ont passé 2 ans à
observer un groupe d’hommes qui souffraient de maladies coronariennes déclarées. Dans le cadre de cette étude, les sujets n’ont pas réduit le nombre de calories qu’ils consommaient, et ils n’ont pas perdu de poids. Au lieu de cela, ils ont réduit la quantité de graisses dans leur alimentation, en remplaçant les calories provenant
des graisses par des calories provenant de protéines. En modifiant le genre d’aliments qu’ils consommaient, les sujets ont réduit en moyenne la quantité de graisses de leur alimentation à 27,5 % de leur apport calorique total. Les résultats ? Aur n nouveau dépôt de graisses ne s’est formé sur les parois de leurs artères coronariennes, et leur taux sanguin de mauvais cholestérol a baissé. D’un autre côté, les hommes qui laissaient leur consommation de graisses dépasser 30 % de leur apport calorique total ont développé de nouveaux dépôts graisseux sur les parois de leurs artères, ce qui a augmenté leurs risques de problèmes cardiaques.

Ces résultats concluants devraient encourager les gens, et plus particulièrement les personnes atteintes de maladies coronariennes, à modifier leur alimentation pour combattre les maladies cardiaques. Aux États-Unis, le National Cholestérol Education Program recommande une consommation de graisses qui ne dépasse pas 30 % de l’apport calorique total. Au début, commencez par choisir des viandes maigres plutôt que des viandes grasses et consommez des produits laitiers à faible pourcentage de matières grasses.
Le fait d’dopter une alimentation à pauvre en graisses peut ne pas sembler très important au quotidien, mais cette simple modification fait beaucoup de bien à votre cœur.

Commentaires

Commentaires