Les sucres du lait peuvent augmenter les risques de cancer

Les sucres du lait peuvent augmenter les risques de cancer

Les sucres du lait peuvent augmenter les risques de cancer

Une étude publiée dans The Lancet laisse penser que les femmes qui éprouvent des difficultés à digérer le sucre contenu dans les produits laitiers, sont plus exposées au cancer des ovaires. Il faut noter qu’il s’agit de la première étude qui ait fait le lien entre les produits laitiers et le cancer des ovaires. Un rapport paru dans Sciences News a indiqué que les chercheurs « ont découvert que les femmes qui mangent du yaourt au moins 1 fois par mois étaient plus susceptibles de souffrir de cancer des ovaires que les femmes qui en mangent moins souvent ».
De plus, la consommation de certains fromages au moins 1 fois par mois fait aussi augmenter les risques de développer ce cancer, affirme ce rapport.

Le coupable serait le galactose, un sucre contenu dans le lait. En fait, selon cette étude, certaines femmes ne produisent pas en quantité suffisante l’enzyme nécessaire à la dégradation du galactose. Et un grand nombre d’entre elles n’en sont même pas conscientes. Or si elles consomment des produits laitiers, « les ovaires des femmes atteintes par cette défaillance, séjournent plus longtemps dans le galactose potentiellement toxique que ceux des femmes qui métabolisent efficacement le sucre », dit-on dans ce rapport. « Les risques de cancer des ovaires sont donc plus élevés parmi les femmes qui consomment plus de produits laitiers qu’elles ne peuvent en métaboliser. »
De fait, le galactose est surtout produit lors de la digestion du lactose, le principal sucre contenu dans les produits laitiers. La plupart d’entre eux contiennent aussi une petite quantité de galactose naturel Le yaourt et le fromage contiennent aussi de grandes quantités de galactose, car les bactéries utilisées dans la fabrication de ces produits dégradent le lactose et libèrent du galactose.
Si ces découvertes étonnantes sont confirmées par d’autres études, « la meilleure méthode pour prévenir le cancer des ovaires pourrait être d’éviter les aliments riches en lactose », dit le Dr Daniel W. Cramer, chercheur à la Harvard Médical School, et l’un des auteurs de l’étude.

Commentaires

Commentaires