Les suppléments vitaminiques et minéraux peuvent-ils vous rendre plus intelligent

Les suppléments vitaminiques et minéraux peuvent-ils vous rendre plus intelligent

Les suppléments vitaminiques et minéraux peuvent-ils vous rendre plus intelligent ?

On dit souvent que « nous sommes ce que nous mangeons », mais une nouvelle étude va encore plus loin en suggérant que notre degré d’intelligence peut être associé à un apport adéquat en vitamines et en minéraux.
En effet, des tests réalisés sur 90 élèves d’écoles secondaires britanniques ont démontré une augmentation du QI de ceux auxquels on avait administré des suppléments nutritionnels, et
cela après une seule année scolaire. Ces élèves furent comparés d’une part à des enfants ne recevant qu’un placebo (un composé neutre ressemblant à un médicament) et d’autre part, à des enfants n’ayant reçu ni supplément, ni placebo. Or, selon The Lancet, une revue médicale britannique, on a observé une différence significative dans les résultats de 01 non verbal chez les enfants recevant les suppléments.

De nos jours, les nutritionnistes savent quelles vitamines et minéraux contribuent au développement des différentes parties du corps et du cerveau. Pourtant, la plupart d’entre eux étaient convaincus que les populations des pays occidentaux recevaient des quantités adéquates de vitamines et de minéraux essentiels dans leur alimentation. En fait, cette étude est la première à démontrer des changements dans le degré d’intelligence de personnes qui ne sont pas carencées, grâce à l’administration de suppléments de vitamines et de minéraux.
Le Dr David Benton, ayant dirigé cette recherche, estime toutefois que ces résultats ne sont que préliminaires. C’est pourquoi, si vous voulez commencer à prendre plus de vitamines et de minéraux, choisissez des suppléments qui les renferment dans les proportions recommandées par le gouvernement américain, lesquelles sont connues sous le nom d’Apport Nutritionnel Recommandé (ANR). En France, c’est la CEE qui réglemente dans une directive (CEE 90/496) l’Apport Journalier Recommandé (AJR).

Commentaires

Commentaires