L`ibuprofène ami ou ennemi

L`ibuprofène ami ou ennemi

L`ibuprofène : ami ou ennemi ?

Des millions de personnes prennent des analgésiques en vente libre pour soulager des douleurs arthritiques et divers autres problèmes de santé. Les médicaments les plus souvent recommandés par les médecins sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).
L’ibuprofène est l’un des AINS les plus efficaces et les plus couramment utilisés. Cependant, selon une étude menée à la
faculté de médecine de l’université John Hopkins, ce médicament ne doit pas être considéré comme un remède universel. En fait, d’après Annals of Internai Medicine, ces chercheurs ont mené cette étude pour mieux déterminer les effets des AINS sur les reins. Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont administré à un groupe de 12 femmes, âgées de 28 à 75 ans. des doses de 800 milligrammes d’ibuprofène 3 fois par jour, et ce pendant 11 jours. Au cours de cette période, les chercheurs ont étroitement surveillé les signes de défaillance rénale chez leurs sujets. Ainsi, la fonction rénale était considérée « stable » si les taux de prostaglandine. une substance indispensable à la régulation de l’activité rénale normale, étaient adéquats. De fait, la prostaglandine joue un rôle critique chez les personnes de plus de 60 ans ou chez celles qui souffrent de problèmes circulatoires, comme des défaillance rénales ou des maladies hépatiques.

Finalement, en analysant l’urine de leurs sujets, les chercheurs ont observé que l’ibuprofène abaissait les taux de prostaglandine en-dessous des taux considérés comme normaux. Malheureusement, lorsque l’ibuprofène fait baisser les taux de prostaglandine. de graves défaillances rénales peuvent survenir. Dans la plupart des cas. ces défaillances rénales sont réversibles et se résorbent dès que les doses continues de ce médicament sont interrompues.
Cependant, il semble que la consommation modérée d’ibuprofène est à conseiller avant même qu’un problème ne survienne. Par ailleurs, n’oubliez pas de vous faire suivre par votre médecin, plus particulièrement si vous soupçonnez une influence néfaste de cet analgésique sur votre état de santé général.

Commentaires

Commentaires