Méfiez-vous des régimes au pamplemousse

Méfiez-vous des régimes au pamplemousse

Méfiez-vous des régimes au pamplemousse

Il a fallu 3 mois de traitement aux vitamines et aux minéraux pour qu’une new-yorkaise de 47 ans se remette d’un régime qui l’avait épuisée et rendue anémique, et qui lui avait causé gonflements aux jambes, douleurs abdominales et ballonnements.
En effet, cette femme avait suivi un soi-disant régime à base de pamplemousse pendant 2 ans et avait perdu environ 23 kilos. Mais sa santé n’y avait pas résisté, écrit un médecin dans The Journal of the American Board of Family Pracùce. En fait, la patiente mangeait tout ce qu’elle voulait au petit déjeuner, au dîner et à l’heure du goûter, mais elle ne se nourrissait que d’un pamplemousse à midi. Heureusement, son médecin découvrit rapidement qu’elle
souffrait de carences en fer. cause d’anémie, et en vitamine B12. C’est pourquoi il l’hospitalisa et lui ordonna une transfusion de globules rouges pour enrayer l’anémie. Pendant les 3 mois qui suivirent, la patiente reçut un régime alimentaire normal additionné de suppléments multivïtaminiques. à raison d’I milligramme d’acide folique et de sulfate de fer, par voie orale, 2 fois par jour ; plus des injections mensuelles de vitamine B12.

Un an plus tard, elle prenait toujours des repas équilibrés et nutritifs, avait retrouvé son énergie et n’avait pris que 2 kilos depuis sa première visite chez le médecin. La seule chose qu’elle avait abandonnée c’était son régime aux pamplemousses.

Commentaires

Commentaires