Ne vous empoisonnez pas aux pommes de terre

Ne vous empoisonnez pas aux pommes de terre

Ne vous empoisonnez pas aux pommes de terre

Méfiez-vous des pommes de terre ratatinées qui ont des taches brunes. En effet, selon un biochimiste employé par le gouvernement américain, les pommes de terre achetées dans le commerce qui présentent de tels signes de pourriture sèche peuvent contenir des taux dangereusement élevés d’une substance toxique produite par un champignon.
En effet, selon Anne E. Desjardins, attachée aux services de recherche du Ministère de l’Agriculture des États-Unis à Peoria, en Illinois, les intoxications aux pommes de terre, qui peuvent être causées par l’ingestion d’une ou deux pommes de terre seulement, peuvent provoquer des vomissements, la chute des cheveux, un affaiblissement du système immunitaire, des problèmes nerveux, et même un coma.
Pourtant, la découverte des dangers d’intoxication aux champignons des pommes de terre est récente, explique-t-elle dans Science News. Mais, une autre étude menée en France a aussi démontré l’existence dans certaines pommes de terre de taux dangereux de trichothécènes, une substance toxique.

Aujourd’hui, les tests de dépistage des champignons toxiques sont courants pour le maïs et le blé. Mais, jusqu’à présent, personne n’avait jamais fait de tests réguliers pour détecter les toxines dans les pommes de terre. De plus, d’après les chercheurs, le simple fait d’enlever la partie gâtée de la pomme de terre ne suffit pas à enlever toutes les toxines. En effet, même les parties saines des pommes de
terre qu’ils ont examinées, contenaient environ le dixième de la
quantité de poison présente dans les parties gâtées. Or, c’est une quantité suffisante pour vous rendre malade, selon Mme Desjardins.

Pire encore, la substance toxique contenue dans le champignon est thermostable, ce qui signifie que les méthodes normales de cuisson ne peuvent ni en éliminer ni en atténuer les dangers.

Commentaires

Commentaires