Pour réduire votre taux de cholestérol, changez vos habitudes alimentaires

Pour réduire votre taux de cholestérol, changez vos habitudes alimentaires

Pour réduire votre taux de cholestérol, changez vos habitudes alimentaires

Vous pouvez modifier favorablement votre taux de cholestérol en apportant quelques changements à votre alimentation. Avoir une alimentation saine et équilibrée est le moyen le moins coûteux et le plus sûr pour abaisser votre taux de cholestérol. Pour cela, vous devnez réduire votre consommation de graisses saturées (elles représentent environ 40 % des calories alimentaires). De même, réduisez votre consommation de cholestérol alimentaire (contenu dans la viande, les produits laitiers et les graisses animales), et comptez les calories que vous consommez. En général, les personnes obèses ont un taux de cholestérol plus élevé que celles dont le poids est normal. Ainsi, si vous suivez un régime amaigrissant, assurez-vous que celui-ci vous fournit tous les éléments nutritifs dont vous avez besoin. Voici quelques lignes directrices qui vous aideront à choisir les meilleurs aliments pour votre santé.

  • Produits laitiers : Choisissez du lait écrémé plutôt que du lait entier ; du yaourt nature à faible teneur en matières grasses, plutôt que du yaourt aux fruits à base de lait entier ; des fromages pauvres en graisses, du lait glacé ou des sorbets plutôt que de la crème glacée. Ne mangez pas plus de 3 jaunes d’ceufs par semaine ; remplacez les œufs entiers par des blancs dans vos recettes.
  • Viandes et fruits de mer : Pensez maigre. Choisissez du poulet, de la dinde et des coupes de bœuf maigres. Faites au moins 2 repas de poisson par semaine. Les poissons des mers froides sont les meilleurs en raison de leur teneur élevée en acides gras oméga-3. Le poisson frais ou surgelé est meilleur que le poisson en conserve. Si vous mangez du poisson en conserve, choisissez le poisson préparé dans de l’eau plutôt que dans de l’huile.
  •  Fruits et légumes : Mangez 3 portions de fruits frais par jour (sauf de la noix de coco). Évitez les fruits en conserve. Lisez les indications sur les pots de confiture et de gelée pour choisir un produit faible en sucre. La plupart des légumes et des modes de préparation des légumes sont bons pour la santé, mais il est préférable d’éviter les avocats, les olives et les sauces au fromage, à la crème ou au beurre. Ne consommez pas trop de légumes féculents comme les pommes de terre.
  • Céréales, noix, pains : La plupart des céréales préparées, chaudes ou froides, sont bonnes pour la santé, mais vérifiez leur teneur en sucre et en sel. Vérifiez aussi les étiquettes et n’achetez que les céréales les plus riches en fibres, en vitamines et en minéraux (n’oubliez pas qu’il faut distinguer les fibres alimentaires des fibres brutes). Bien que les pacanes, les noix de Grenoble et les arachides soient excellentes pour vous, n’oubliez pas qu’elles sont très caloriques. Évitez le beurre d’arachide hydrogéné. Choisissez des pains complets et évitez les gâteaux et les pâtisseries du commerce qui contiennent beaucoup de matière grasse. Au lieu de pâtes aux œufs, choisissez du riz complet et d’autres types de pâtes.

Ces directives sont tirées du Postgiaduate Médecine et elles s’inspirent des recommandations de rAmerican Heart Association et du National Cholestérol Education Program Expert Panel. Sachez aussi que la façon dont vous préparez vos aliments influe aussi sur votre taux de cholestérol Ainsi, vous pouvez utiliser autant de vinaigre, de sauce de soja (surveillez tout de même la teneur en sodium), d’épices et de fines herbes que vous le désirez. Par contre, il n’en va pas de même des huiles de cuisson. Choisissez une huile végétale polyinsaturée, comme l’huile de carthame, de maïs ou de sésame. Évitez le laid. Remplacez le beurre par de la margarine polyinsaturée.

Commentaires

Commentaires