Prévenir les brûlures d'estomac

Prévenir les brûlures d'estomac

Prévenir les brûlures d’estomac

« Jusqu’à 36 % des gens en bonne santé déclarent souffrir de brûlures d’estomac au moins 1 fois par mois, et 7 % signalent même souffrir de brûlures d’estomac tous les jours », écrit-on dans Modem Medicine.
Dans le monde médical, on appelle « reflux gastro-œsopha-giens » les crises répétées de brûlures d’estomac. Ces reflux surviennent lorsque les acides gastriques remontent de l’estomac dans l’œsophage, provoquant les malaises familiers que nous appelons brûlures d’estomac. Les symptômes réels peuvent aller des sensations de brûlure à de soudaines douleurs aiguës.

En fait, les brûlures d’estomac peuvent être causées par un ou plusieurs « déclencheurs » qui agissent seuls ou combinés les uns aux autres.

En voici quelques-uns :

Les problèmes associés au sphincter œsophagien inférieur (petite soupape qui contribue à empêcher les reflux d’acides gastriques). Ce sphincter peut se détendre excessivement et perdre son efficacité.

• Les pressions qui s’exercent sur l’estomac.
• Une évacuation tardive du contenu de l’estomac.
• Une hernie hiatale.
• Le contenu de l’estomac qui remonte dans l’œsophage.

Comme les reflux gastro-œsophagiens peuvent être graves, le Dr John Goff vous suggère de consulter votre médecin si vous souffrez de brûlures d’estomac récurrentes.

Voici des symptômes courants de reflux gastro-œsopha-Hiens :

• Sensations de brûlures dans l’estomac et douleurs ou malaises endessous du sternum.
• Régurgitation sans raison apparente ou lorsqu’on se penche.
• Reflux soudain dans la bouche d’un liquide au goût salé.
• Douleurs inhabituelles dans la poitrine, non associées au cœur.

D’autre part, même lorsque votre médecin a diagnostiqué un reflux gastro-œsophagien, vous disposez de diverses mesures simples pour atténuer ce problème.
□ Soulevez la tête de votre lit de 15 à 20 centimètres. Ainsi, vous aurez la tête suffisamment au-dessus de l’estomac pour empêcher les acides gastriques de remonter. Selon un rapport publié dans The Lancet. en soulevant la tête de votre lit de 22,5 centimètres, vous soulagerez considérablement vos brûlures d’estomac nocturnes.
□ Ne mangez pas pendant les 2 ou 3 heures précédant votre coucher. Pendant la journée, ne vous étendez pas si vous ressentez des symptômes d’indigestion. En général, dans un tel cas, le fait de s’étendre ne fait qu’empirer le problème. Par contre, rester assis ou debout aide à garder les acides gastriques dans l’estomac.
□ Évitez la caféine, les graisses, le chocolat et l’alcool. La menthe poivrée, l’aspirine, le thé, les aliments frits, les agrumes et les jus d’agrumes, les oignons et l’ail peuvent aussi aggraver l’indigestion et doivent être évités ou consommés avec beaucoup de modération.
□ Si vous prenez un médicament connu pour aggraver les reflux gastriques, demandez à votre médecin s’il peut vous en prescrire un autre.
□ Réduisez ou éliminez votre consommation de tabac.
□ Prenez de la poudre de banane.
□ Perdez du poids, plus particulièrement autour de la taille.
□ Ne portez pas de vêtements, de gaines ou de ceintures serrés.
□ Mangez lentement et évitez de mâcher du chewing-gum pour réduire la quantité d’air que vous avalez.
□ Sucez des pastilles (tant qu’elles ne sont pas à saveur de menthe poivrée). En effet, en suçant des pastilles, vous augmentez la circulation de la salive, ce qui peut réduire les symptômes des brûlures d’estomac.

Commentaires

Commentaires