Quelques conseils pour vous protéger contre l'ozone et la pollution atmosphérique

Quelques conseils pour vous protéger contre l'ozone et la pollution atmosphérique

Quelques conseils pour vous protéger contre l’ozone et la pollution atmosphérique

□ Renseignez-vous sur les taux quotidiens de pollution dans votre région en consultant les journaux ou les stations de radio et de télévision. D’autre part, contactez votre centre local des services météorologiques ou l’agence de protection de l’environnement pour obtenir de plus amples renseignements sur les taux de pollution locale.
□ Si les taux de pollution sont élevés, limitez le temps que vous passerez à l’extérieur. Gardez les portes et les fenêtres fermées lorsque les taux de pollution atmosphérique sont particulièrement élevés.
□ Songez à faire installer dans votre maison des appareils pour purifier l’air, et plus particulièrement des appareils qui utilisent du charbon activé pour filtrer l’air qui entre dans la maison. Le charbon activé est très efficace pour absorber l’ozone. Ne confondez cependant pas les appareils d’assainissement de l’air au charbon activé avec les purificateurs d’air. La plupart des purificateurs d’air n’absorbent pas l’ozone, le radon (un gaz radioactif), et de nombreux autres gaz qui causent des problèmes de santé. En effet, ces appareils filtrent les plus grosses particules de poussière et de pollen, mais seulement pendant qu’elles sont dans l’air, et non lorsqu’elles se sont déposées sur les meubles et les tapis.
□ N’utilisez pas dans votre maison d’appareils qui libèrent de l’ozone. Certains de ces appareils sont vendus comme étant des « assainisseurs d’air ». Ils ne font qu’accroître les problèmes de pollution par l’ozone. Évitez-les.
□ Demandez à votre médecin ou à un professionnel de la santé de vous indiquer d’autres moyens pour vous protéger les poumons si vous souffrez d’asthme ou d’autres difficultés respiratoires.

Commentaires

Commentaires