Quelques mises en garde contre la niacine

Quelques mises en garde contre la niacine

Quelques mises en garde contre la niacine

À doses élevées, la niacine sous toutes ses formes n’est plus une vitamine mais un médicament, nous prévient le Dr Denise Arthurs, du centre de nutrition de l’université Tufts, de Boston.
« Aux doses qui sont recommandées dans les livres de nutrition et dans le public (1.500, 2.000, 3.000 milligrammes), la niacine cesse d’être une vitamine pour devenir un médicament. De ce fait, elle a des effets secondaires comme la plupart des médicaments. » C’est pourquoi, le Dr Arthurs recommande dans le Médical Tribune de ne prendre de telles doses que sous l’étroite surveillance d’un médecin.
C’est ainsi que, d’après un rapport publié récemment dans The Journal of the American Médical Association, les diabétiques doivent éviter de prendre des doses élevées de niacine.

De fait, les mégadoses de niacine réduisent considérablement le taux de cholestérol, y compris celui du « mauvais » cholestérol. Mais les personnes qui souffrent de diabète noninsulino-dépendant (diabète gras) peuvent souffrir de l’un des effets secondaires de la niacine. En effet, des doses élevées de niacine causent un déséquilibre de la glycémie chez les diabétiques.

Commentaires

Commentaires