Woman with handkerchief

Woman with handkerchief

Un meilleur remède pour lutter contre les symptômes du rhume ?

Des médecins britanniques pensent avoir trouvé un meilleur remède contre le rhume. Selon le British Médical Journal, cette méthode consiste à inhaler de l’air chaud humide pendant 20 minutes.
En effet, l’inhalation d’air humidifié à une température d’environ 43ºC raccourcit la durée des rhumes et soulage bien des patients en une journée seulement.
Dans une étude contrôlée où l’on avait distingué 2 groupes de patients enrhumés, on a ainsi constaté que les sujets qui inhalaient de l’air chaud humide se remettaient plus rapidement que ceux qui inhalaient de la vapeur tiède à une température d’environ 30ºC. (Cette vapeur peut être produite par un vaporisateur ordinaire. Beaucoup de gens utilisent d’ailleurs déjà ce genre d’appareils pour soulager leur rhume.)

D’autre part, les chercheurs ont découvert que les patients respirant de « l’air chaud » se sentaient mieux que ceux qui inhalaient de « l’air tiède ». Enfin, après quatre jours, 21 des patients inhalant de « l’air chaud » étaient guéris. Dans l’autre groupe, un seul des patients était guéri. Toutefois, les symptômes des sujets des deux groupes avaient diminué de près de moitié.
Dans une autre étude, des bénévoles ont reçu un traitement d’inhalations d’air chaud de 20 inimités le premier jour puis un traitement de 10 minutes les matins suivants jusqu’à totale disparition de leurs symptômes. Le premier traitement a eu un ef-
fet bénéfique, mais les traitements suivants ont semblé rester sans effet, n apparaît en fait que les traitements de 10 minutes ne sont pas assez longs. Pour être efficaces, ils doivent durer au moins 20 minutes.
D’autre part, le traitement à l’air chaud peut aussi soulager les symptômes du rhume des foins. C’est la raison pour laquelle les médecins pensent que l’air chaud humide a des propriétés anti- inflammatoires.

À l’issue de cette expérience, aucun des patients ne s’est plaint d’effets secondaires indésirables. Toutefois, si vous essayiez ce traitement chez vous, prenez garde de ne pas vous brûler. En effet, lorsqu’il sort du vaporisateur, l’air est très chaud. En inhalant de l’air chaud dont le débit n’est pas réglé, ou en plaçant votre visage trop près de l’appareil, vous risquez de vous brûler le visage, la bouche ou les voies nasales. Soyez vigilant et prenez toutes les précautions utiles pour éviter des brûlures qui pourraient être graves. C’est d’ailleurs pourquoi, lors de cette étude, les sujets étaient étroitement suivis par des médecins et ils utilisaient des respirateurs conçus spécialement pour l’expérience. Or, à notre connaissance, il n’existe pas sur le marché un appareil soufflant dans la bouche et le nez de l’air humide à une température équivalent à 439C précisément.

Mais sachez aussi que l’étude a montré que, même l’air humide tiède d’une salle de bains après une douche ou bien l’air dégagé par un vaporisateur (si vous vous tenez à environ 60 centimètres de celui-ci), peuvent produire de bons résultats.

Commentaires

Commentaires