Un pli en travers du lobe de l'oreille pourrait être un signe annonçant une crise cardiaque

Un pli en travers du lobe de l'oreille pourrait être un signe annonçant une crise cardiaque

Un pli en travers du lobe de l’oreille pourrait être un signe annonçant une crise cardiaque

Des rapports publiés dans Modem Medicine et le Britîsh Heart Journal indiquent qu’un pli en diagonal sur le lobe de l’oreille à un angle de 45 % vers le bas pourrait être un signe précoce annonçant une crise cardiaque. En effet, dans le cadre d’une étude, les chercheurs ont observé des plis sur les lobes d’oreille de personnes obèses ou minces qui avaient succombé à une crise cardiaque. La mort soudaine qui les frappa, contrairement aux apparences, n’était pas due à leur poids mais bien au fait qu’elles étaient plus
malades qu’elles ne le pensaient.
Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont choisi au hasard 303 personnes dont la cause de décès était inconnue avant leur autopsie. Ds ont observé des plis en diagonal chez 72 % des hommes décédés et chez 67 % des femmes décédées. En outre, les hommes ayant un pli diagonal sur le lobe de l’oreille avaient 55 % plus de risques de mourir d’une maladie cardiaque que les hommes qui n’en avaient pas. Les risques étaient même plus élevés chez les femmes non diabétiques, puisqu’elles étalent 1,74 fois plus susceptibles de mourir d’une maladie cardiaque. Fait intéressant, le pli sur le lobe de l’oreille n’annonçait pas la mort par maladie cardiaque chez les femmes diabétiques.

On n’a toutefois pas observé la présence de plis sur les lobes des oreilles des personnes âgées de moins de 50 ans. De plus, les chercheurs soulignent que l’obésité ne semble pas avoir d’influence sur ces plis. En fait, les personnes minces en ont tout autant. Cependant, ils ajoutent encore que les personnes souffrant de maladies cardiaques semblent développer de tels plis, quel que soit leur âge.
Aidez-vous en vérifiant si vous n’avez pas de plis sur les lobes des oreilles. Si vous en avez, parlez-en à votre médecin et faites références à ces études. Soulignez bien le fait qu’il s’agit pour vous de dépister les maladies cardiaques insoupçonnées et de les traiter avant qu’il ne soit trop tard.

Commentaires

Commentaires