Un secret enfin révélé une façon plus facile de cesser de fumer

Un secret enfin révélé une façon plus facile de cesser de fumer

Un secret enfin révélé – une façon plus facile de cesser de fumer

Les fumeurs qui veulent se libérer du tabac ont des manques qui leur causent bien des soucis. Les résultats d’une étude récente pourraient les aider. En voici le secret : lorsque vous réduisez votre consommation de cigarettes, diminuez aussi celle de la caféine, révèle un rapport publié dans le British Médical Journal.
En effet, des chercheurs de San Francisco ont découvert que lorsqu’on cesse de fumer, cela fait brusquement augmenter le
taux de caféine présent dans le sang. Ainsi, le taux de caféine dans le sang des personnes qui viennent de cesser de fumer est 2,5 fois plus élevé que lorsqu’elles fumaient. D’après les médecins, l’organisme des non-fumeurs n’élimine pas la caféine aussi rapidement que celui des fumeurs. En fait, les fumeurs doivent boire beaucoup plus de café que les non-fumeurs pour obtenir le même effet. C’est après avoir étudié le cas de 95 sujets que les chercheurs ont découvert que le
taux de caféine des sujets qui continuaient à fumer demeurait sensiblement le même. Mais, « les concentrations de caféine plasmique augmentent lorsque les gens cessent de fumer et
demeurent élevées pendant au moins six mois », précise-t-on dans le rapport.

De plus, des études démontrent que les fumeurs qui essaient de cesser de fumer sont portés à boire beaucoup de café ainsi que d’autres boissons et aliments contenant de la caféine. En fait, ils augmentent leur consommation de caféine pour compenser la perte de nicotine.
En effet, 3 ou 4 jours après avoir cessé de fumer, le métabolisme ralentit le taux d’utilisation de la nicotine. Ainsi, en absorbant une quantité quelconque de caféine, l’effet obtenu est beaucoup plus puissant qu’auparavant pour le nouveau non-fumeur : c’est comme s’il prenait 2 fois plus de café.

Là est le problème. « Si la consommation de caféine demeure toujours la même, les concentrations élevées de caféine pourraient contribuer au syndrome de manque de tabac », peut-on lire dans le rapport du British Médical Journal. C’est pourquoi, lorsque vous cessez de fumer, il faut réduire
votre consommation de caféine de moitié. Si vous aviez l’habi-
tude de boire deux tasses de café le matin en fumant, n’en pre-
nez qu’une, le temps que votre organisme s’habitue à l’absence
de cigarettes. À ce propos, n’oubliez pas la caféine contenue
dans le Coca et le chocolat. Essayer de cesser de fumer est déjà suffisamment difficile : il est inutile de vous rendre la tâche plus pénible ou de saccager vos efforts en prenant trop de caféine.

Commentaires

Commentaires