Un taux de cholestérol trop faible peut être aussi dangereux qu'un taux trop élevé

Un taux de cholestérol trop faible peut être aussi dangereux qu'un taux trop élevé

Un taux de cholestérol trop faible peut être aussi dangereux qu’un taux trop élevé

Est-il possible d’avoir un taux de cholestérol trop faible ? La réponse est oui, surtout si vous avez plus de 70 ans (selon un rapport publié dans The Lancet).

Des recherches indiquent en effet que, pour certaines per sonnes, avoir un taux de cholestérol sanguin extrêmement fai ble peut être aussi dangereux et fatal que d’en avoir un trop élevé. Une équipe de chercheurs français a même déclaré que les personnes de plus de 70 ans dont le taux de cholestérol est de 156 mg/dl ou moins, sont particulièrement exposés aux accidents cérébro-vasculaires. Enfin, les résultats d’une étude américano-japonaise à long terme indiquent qu’un taux de cholestérol extrêmement bas peut augmenter les risques d’hémorragie cérébrale fatale (Une hémorragie cérébrale survient lorsqu’une artère du cerveau éclate). Cela est dû au fait que le cholestérol est une composante importante de la paroi des cellules qui, si elle n’est pas présente en quantité trop importante dans notre corps, garde les cellules fortes et saines. Par contre, un taux de cholestérol trop peu élevé affaiblit les parois cellulaires et endommage les artères. De plus, l’hypertension artérielle ajoutée au stress que subissent les artères endommagées, peuvent causer l’éclatement d’une artère, voire une hémorragie cérébrale.
De même, les acides gras polyinsaturés pourraient contribuer au taux de mortalité des personnes dont la concentration en cholestérol est faible et la tension artérielle élevée. Par contre, les hommes et les femmes plus âgés qui ont une alimentation faible en graisses saturées peuvent consommer de grandes quantités d’acides gras polyinsaturés.

Ces acides gras polyinsaturés normalement bons pour la santé éclaircissent le sang et abaissent la coagulation sanguine. Mais, lorsque les parois cellulaires sont déjà faibles, ces acides gras font fortement augmenter les risques d’hémorragie cérébrale. Si votre taux de cholestérol vous inquiète, qu’il soit trop faible ou trop élevé, consultez donc votre médecin avant d’apporter des modifications à votre alimentation ou de changer de médicaments.

Commentaires

Commentaires