Une perte de poids rapide peut déclencher la formation de calculs biliaires

Une perte de poids rapide peut déclencher la formation de calculs biliaires

Une perte de poids rapide peut déclencher la formation de calculs biliaires

Il faut beaucoup de courage pour parler à une personne obèse des dangers que peut représenter une perte de poids, mais…
Une étude médicale récente laisse penser que si vous ne mangez pas régulièrement, ou si vous suivez un régime sévère pour perdre du poids rapidement, vous vous exposez à des risques élevés de développement de calculs biliaires. En effet, les médecins ont observé une forte augmentation du nombre des calculs biliaires chez 51 personnes obèses qui participaient à un programme d’amaigrissement rapide de 8 semaines, par rapport aux personnes d’un groupe de contrôle qui ne suivaient pas de régime amaigrissant. En fait, les sujets qui suivaient le régime strict présentaient 25 % de calculs biliaires en plus. En tout, 13 des 51 hommes et femmes ont développé des calculs de cholestérol durs pendant toute la durée de ce programme de 8 semaines.

De plus, quelques semaines après la fin du programme, 3 d’entre elles ont dû subir une intervention chirurgicale pour se faire enlever ces calculs biliaires. Par contre, chez les sujets obèses ne suivant pas de régime, aucun développement anormal n’a été observé dans leur vésicule biliaire. Ainsi, d’après les médecins, ‘un grand nombre de personnes qui suivent des régimes très restrictifs pendant des périodes prolongées en vue de perdre du poids rapidement s’exposent à un risque de développer des calculs biliaires ».
Notez que les sujets qui suivaient un régime amaigrissant étaient âgés entre 27 et 58 ans, et que tous dépassaient leur poids idéal de plus de 30 %. Dans le cadre de ce programme, ils étaient assujettis à un régime leur procurant 500 calories par jour. (Un apport calorique normal peut varier entre 1.200 et 2.000 calories par jour.)

Finalement, les sujets ont perdu en moyenne entre 16 et 18 kilos. Quant à ceux qui développèrent des calculs biliaires, ils avaient perdu en moyenne 1,5 kilo de plus que les autres. En fait, l’obésité elle-même est un important facteur de risque pour les calculs biliaires. Le rapport relatif à cette étude rapporte même que sur 10 personnes très obèses, 3 à 5 d’entre elles finissent par développer des calculs biliaires. De plus, une étude publiée dans The New England Journal of Medicine a permis de déterminer que les femmes extrêmement obèses ont six fois plus de chances de développer des calculs biliaires que les femmes dont le poids se situe dans la moyenne admise pour leur taille. Pourtant, les calculs biliaires ne se composent pas tous de cholestérol et ils ne causent pas tous des problèmes aussi graves. Lorsqu’ils obstruent des canaux biliaires, cependant, ils déclenchent des douleurs, des inflammations, de la jaunisse et divers autres problèmes. Es peuvent même rendre nécessaire une intervention chirurgicale. Certains traitements et certains médicaments peuvent toutefois ralentir la formation de calculs biliaires ou dissoudre des calculs déjà formés.

Les médecins qui ont mené l’étude mentionnée dans Archives ont émis l’hypothèse que lorsqu’une personne suit un régime amaigrissant trop sévère, sa vésicule biliaire n’a pas besoin de travailler autant. Le cholestérol présent dans la bile semble alors durcir et participer à la formation des calculs biliaires. Enfin, les régimes amaigrissants entraînent aussi une réduction des acides biliaires qui empêchent normalement le cholestérol de se cristalliser et de former des calculs biliaires. De nos jours, les médecins sont toujours persuadés que les personnes obèses doivent perdre du poids, car l’obésité est un facteur de risques important associé aux maladies cardiaques, à l’hypertension artérielle, au diabète et aux calculs biliaires. Pourtant, il est nécessaire de suivre à la fois des traitements pour dissoudre les calculs biliaires et un régime d’amaigrissement permettant de perdre du poids lentement pour réduire réellement les risques de calculs.

Quelle que soit votre opinion, si vous voulez perdre du poids rapidement en suivant un régime hypocalorique, consultez toujours votre médecin pour savoir quels sont les risques auxquels vous vous exposez.

Commentaires

Commentaires