Votre profession peut augmenter vos risques de cancer de la vessie

Votre profession peut augmenter vos risques de cancer de la vessie

Votre profession peut augmenter vos risques de cancer de la vessie

Selon une nouvelle étude publiée dans le Journal of the National Cancei Institute, les peintres, les travailleurs de l’automobile et les conducteurs de foreuse à colonne ne sont que quelques-uns des travailleurs dont les risques de cancer de la vessie sont plus élevés que la moyenne. Notons que le cancer de la vessie est la 5è cause de mortalité par cancer chez les américains. Et il est 4 fois plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. Des chercheurs du National Cancer Institute de Bethesda, Md. ont donc interviewé 2.100 hommes blancs et 126 hommes d’autres races atteints du cancer de la vessie pour déterminer quel genre d’emploi ils avaient occupé pendant 6 mois ou plus, depuis l’âge de 12 ans. Ils ont ensuite comparé ces renseignements à ceux contenus dans des questionnaires remplis par des hommes en bonne santé, du même âge et du même groupe racial.

Parmi les hommes blancs, les personnes les plus exposées à ce risque sont celles qui conduisent un camion ou un taxi, qui emballent et manipulent les produits agricoles, qui travaillent pour les chemins de fer, ou celles qui travaillent dans l’isolation et la radiotélévision.
Parmi les hommes d’autres races, les travailleurs de l’automobile, le personnel des sociétés de nettoyage à sec et les employés de bureau sont les plus touchés. Enfin, pour les travailleurs de l’industrie du pétrole, les risques étaient élevés dans les deux groupes. Si les chercheurs admettent que le lien entre l’activité de ces hommes et le cancer de la vessie puisse être l’effet du hasard dans certains cas, ils estiment tout de même que « 21 à 25 % des cancers de la vessie diagnostiqués chez les hommes de race blanche aux États-Unis sont attribuables à des facteurs professionnels ». Dans le cas des autres hommes, cette estimation grimpe à 27 %. « Dans l’ensemble, nos résultats suggèrent que le nombre de cancers de la vessie dû à des facteurs professionnels est semblable pour les hommes de race blanche et les hommes de couleur », affirment les chercheurs. Il ajoutent également que le tabagisme augmente encore davantage les risques de cancer des personnes déjà fortement exposées.

Les professions à risques ont un point commun : elles exposent les travailleurs à des agents cancérigènes comme des teintures, des polluants atmosphériques ou des fumées toxiques. Par exemple, les peintres sont exposés au formaldéhyde et à l’amiante, les cireurs de chaussures aux teintures contenues dans le cirage, les routiers aux gaz d’échappement des camions, les opérateurs de machines aux refroidissants et aux lubrifiants et les employés de nettoyage aux solvants à base de pétrole. L’amiante pourrait, elle aussi, contribuer à augmenter les risques des personnes qui œuvrent dans le domaine de
l’isolation.

Cependant, les chercheurs n’ont pas encore réussi à expliquer pourquoi les risques sont aussi élevés parmi les employés de bureau et les artisans de la radiotélévision. En fait, parmi les métiers étudiés, la durée de l’emploi était également significative dans 16 catégories. Les risques d’être atteint de cancer de la vessie étaient plus élevés pour les peintres qui ont commencé avant 1930 et qui ont travaillé pendant plus de 10 ans. Il en va de même pour les travailleurs de l’industrie du pétrole.

Commentaires

Commentaires