Votre thyroïde est trop ou trop peu active

Votre thyroïde est trop ou trop peu active

Votre thyroïde est trop ou trop peu active?

Si vous souffrez de constipation, si vous avez les ongles cassants et la peau sèche, le Dr David Cooper dans Médical World News vous conseille de demander à votre médecin d’examiner votre glande thyroïde.
En effet, ces 3 symptômes peuvent être le signe d’une insuffisance de la glande thyroïde, ou hypothyroïdie. Les autres symptômes caractéristiques de cette maladie sont la fatigue, la dépression et les cheveux secs.
De plus, selon le rapport du Dr Cooper, les personnes de plus de 60 ans sont deux fois plus exposées à l’hypothyroïdie que les plus jeunes. L’hypothyroïdie touche environ 20 % des femmes et 10 % des hommes, de plus de 50 ans. Malheureusement, cette affection est souvent mal diagnostiquée chez les personnes âgées, nous précise le Dr Cooper.

De fait, la glande thyroïde est de la taille d’une noix et elle se situe à la base du cou, près de la trachée. Elle produit des hormones qui. lorsqu’elles sont libérées dans le sang, aident l’organisme à convertir l’oxygène et les éléments nutritifs en énergie. Quand la glande thyroïde n’est pas assez active, elle ne produit pas suffisamment d’hormones pour qu’une personne se sente énergique. À l’inverse, quand la glande thyroïde est hyperactive, elle produit trop d’hormones, causant ainsi nervosité et diarrhée. On parle alors d’hyperthyroïdie. (NB : le préfixe « hypo » signifie trop peu et le préfixe « hyper » signifie trop.)
L’une des raisons pour lesquelles on émet souvent des diagnostics erronés, dit le Dr Cooper, c’est qu’il n’existe pas d’accords entre les spécialistes pour définir le taux normal d’hormones thyroïdiennes chez les personnes âgées. En effet, en vieillissant, la glande thyroïde produit naturellement plus d’hormones. Cependant, même cette production accrue peut ne pas fournir suffisamment d’hormones pour combler les besoins de l’organisme. Mais cela peut induire en erreur votre médecin et l’amener à conclure à un fonctionnement normal de votre glande thyroïde.
Aujourd’hui, on peut facilement traiter l’hypothyroïdie par une hormonothérapie substitutive, dit le Dr Cooper.

Toutefois, deux mises en garde s’imposent :

1) ce traitement peut causer la déminéralisation des os. Ainsi, pour les personnes souffrant d’ostéoporose, un tel traitement pourrait aggraver une situation déjà dangereuse ;
2) un abus d’hormones thyroïdiennes peut causer une hyperthyroïdie.

Ce traitement doit donc être étroitement surveillé par votre médecin.

Commentaires

Commentaires